Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Guerre en Ukraine : un héros de 14 ans a été tué d’une frappe aérienne alors qu’il tentait d’avertir ses voisins

Publié par Camille Lepeintre le 05 Mai 2022 à 8:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le chaos continue de régner dans la ville portuaire d’Odessa, en Ukraine. Après l’état critique d’une jeune réfugiée de cinq ans, un adolescent de 14 ans s’est conduit en véritable héros en tentant d’avertir ses voisins âgés d’une frappe aérienne russe. Il est malheureusement décédé.

Viacheslav Yalyshev

Un jeune héros de 14 ans a péri sous les bombes russes

Si nous vous faisions part de l’histoire d’Oksana, obligée de se faire amputer suite à une frappe russe, ce lundi c’est un jeune adolescent de 14 ans qui a péri sous les bombes à Odessa. Salué comme un héros en Ukraine, Viacheslav Yalyshev a sacrifié sa vie pour informer ses voisins, des retraités, de l’arrivée d’une frappe aérienne alors qu’il aurait très bien pu se diriger dans un abri anti-aérien. Selon son père, il craignait que ses voisins ne disposent pas des alertes nécessaires pour les avertir du danger. Il a malheureusement été tué par deux roquettes qui ont touché un dortoir et démoli le toit d’une église.

Son père, Yevhen Yalyshev, membre de l’armée de l’air ukrainienne et vétéran du conflit de 2014 dans l’est de l’Ukraine, a rendu hommage à son fils sur les réseaux sociaux. « Tu es mon héros, tu es le héros de l’Ukraine » , a-t-il écrit.

« C’était un bon garçon »

Selon des proches de la famille, Viacheslav Yalyshev était un élève studieux qui ramenait toujours des bonnes notes à la maison, même en temps de guerre. « C’était un bon garçon, gentil et sympathique. Très compétent, sincère. Je n’ai tout simplement pas de mots » , s’est exprimé une amie qui a préféré garder son anonymat. « Il étudiait assidûment et faisait souvent ses devoirs dans son sous-sol quand il y avait des attentats à la bombe » , a-t-elle poursuivi.

Le maire d’Odessa, Gennady Trukhanov, a lui aussi tenu à s’exprimer. La perte tragique de l’enfant est « un nouveau coup dur » pour la ville portuaire. Il a exposé son immense inquiétude concernant le sort des enfants : « Il n’y aura jamais de pardon pour ceux qui ont versé le sang d’innocents, en particulier d’enfants » . Si suite à l’attaque, une jeune fille de 17 ans est toujours blessée et dans un état grave, nous rappelons que de nombreux enfants sont devenus orphelins depuis le début de la Guerre en Ukraine.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER