Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine prend une décision radicale

Publié par Gabrielle Nourry le 16 Mar 2022 à 10:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 15 mars, la Russie a annoncé des sanctions contre Joe Biden ainsi que plusieurs hauts responsables américains. Cela fait suite aux mesures punitives prises par Washington contre Moscou. Vladimir Poutine interdit au président américain l’entrée sur le territoire russe.

Joe Biden

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : vers une chute de la Station Spatiale Internationale ?

Joe Biden a annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie

Vendredi 11 mars, Joe Biden s’est exprimé pour annoncer de nouvelles sanctions économiques contre la Russie. Le président des États-Unis a notamment annoncé la fin de plusieurs importations et exportations.

Joe Biden avait également annoncé l’exclusion de la Russie du régime de réciprocité dans le commerce. Cela ouvre la voie à l’imposition de tarifs douaniers punitifs. De nombreuses mesures qui n’ont pas plu à Vladimir Poutine qui a souhaité sanctionner le président américain.

C’est « la conséquence inévitable du cap extrêmement russophobe que poursuit l’actuelle administration américaine » , a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Président américain interdit d’accès au territoire russe

La Russie a annoncé ce mardi 15 mars avoir imposé des sanctions contre Joe Biden, son secrétaire d’État Antony Blinken ainsi que plusieurs hauts responsables des États-Unis. Ces sanctions ciblent 13 individus qui seront interdits d’accès au territoire russe.

Parmi les hauts responsables visés se trouvent notamment le secrétaire à la Défense, le directeur de la CIA, le conseiller à la sécurité nationale, ainsi que l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton.

Le ministère russe des Affaires étrangères a tout de même précisé vouloir maintenir des relations officielles avec Washington. La Russie souhaite également que des contacts avec les personnes figurant sur cette liste puissent avoir lieu.

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : la Chine sur le point d’aider la Russie ?

0