Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Guerre en Ukraine : il retrouve son chien présumé mort, les images sont bouleversantes (Vidéo)

Publié par Camille Lepeintre le 09 Avr 2022 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis que la guerre fait rage en Ukraine, les animaux ne sont malheureusement pas épargnés. Alors que le zoo de Kharkiv pourrait abattre certaines espèces animales afin de protéger ses habitants, de touchantes retrouvailles ont eu lieu à Boutcha entre un maître et son chien, alors qu’il était présumé mort.

Publicité

Ce chien retrouve son maître après avoir frôlé la mort

La touchante vidéo a fait le tour de la toile. Prise à Boutcha, on peut y voir, un husky qui court dans les bras de son maître après que des soldats ukrainiens l’aient retrouvé à moitié mort dans une voiture abandonnée. Un véritable moment de joie entre les deux amis qui ont été séparés lorsque les forces russes ont envahi la ville, il y a quelques semaines. Nessy, ce chien husky, était présumé mort jusque-là. Il a finalement pu être sauvé par les forces ukrainiennes qui ont repris le contrôle de la ville de Kiev, il y quelques jours à peine.

Publicité

Si les images émouvantes de Nessy qui traverse un parking pour sauter dans les bras de son maître sont si belles, c’est parce que tous n’ont malheureusement pas eu cette chance. On revoit encore la photo terrible de ce chien, assis, près de son maître décédé à Boutcha.

Le terrible témoignage des victimes de Boutcha

Publicité

La ville ukrainienne de Boutcha a connu un véritable massacre. Des centaines de corps de civils ont été retrouvés gisants sur le sol, lorsque les troupes russes sont parties. Certains ont survécu au cauchemar et témoignent de la cruauté des soldats russes. Selon le Daily Mail, les forces ukrainiennes ont notamment découvert une chambre de torture russe, située à l’intérieur d’un hôpital pour enfants. Les corps de cinq hommes ont été retrouvés abattus dans le sous-sol, les mains liées derrière le dos, selon un porte-parole.

Le président Volodymyr Zelensky qui était sur place lundi, a pu rendre compte de la situation : « nous savons que des milliers de personnes ont été tuées et torturées, avec des membres coupés, des femmes violées et des enfants assassinés… des morts ont été retrouvés dans des tonneaux, des sous-sols, étranglés, torturés » . Le Kremlin continue de nier ce « génocide » et parle même de mise en scène théâtrale.

Abonnez vous à la Newsletter TDN