Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Héritier de Pétain » : Emmanuel Macron recadre vivement Élisabeth Borne après ses déclarations sur le RN

Publié par Victor Adan Vergara le 31 Mai 2023 à 12:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a trois jours, Élisabeth Borne avait qualifié le Rassemblement National d' »héritier de Pétain » sur Radio J. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Emmanuel Macron n’a pas apprécié les mots de la Première ministre…

À lire aussi : « On appelle ça une Macron » : ce petit tacle lancé à Emmanuel Macron à Cannes divise

Élisabeth Borne affirme que le RN est un « héritier de Pétain »

Dimanche, sur Radio J, la locataire de Matignon s’en était prise au Rassemblement National, dirigé par Marine Le Pen. La cheffe du gouvernement, actuellement très impopulaire, avait jugé la victoire du RN « possible » en 2027.

Elle accuse aussi Jean-Luc Mélenchon et son parti de jouer « le jeu de l’extrême droite«  et de concourir à la montée de la violence.

Élisabeth borne première ministre extrême droite rn pétain emmanuel macron

Élisabeth Borne affirme : « Je ne crois pas du tout à la normalisation du Rassemblement national. Je pense qu’il ne faut pas banaliser ses idées, ses idées sont toujours les mêmes » . Pour elle, bien que désormais « le Rassemblement national y met les formes » , elle pense toujours que c’est une « idéologie dangereuse » .

Pour la Première ministre, que certains surnommerait Méchanta, « un changement de nom ne change pas les idées, les racines » . Elle l’assure, oui, le RN est un « héritier de Pétain » .

À lire aussi : Elisabeth Borne prise d’un fou rire : Ce message à ceux qui voudraient prendre sa place

Marine Le Pen et Jordan Bardella réagissent

Très rapidement, ces propos ont fait réagir les rangs de l’extrême droite. Marine Le Pen s’est exprimée sur Twitter. Elle dénonce des propos « infâmes et indignes » . Pour elle, les mots d’Elisabeth Borne ne sont « pas acceptables à l’égard du premier parti d’opposition, de ses députés, de ses milliers d’élus et des millions de Français qu’il représente » .

Marine le pen extrême droite rn

Jordan Bardella, président du parti, a, lui aussi, commenté cette sortie de la cheffe du gouvernement. Il regrette des « propos graves, mensongers et injurieux » . Selon lui, ces propos « salissent les millions de Français qui votent pour le RN » .

Les propos de la Première ministre n’ont pas plu à Emmanuel Macron

Ce mardi avait lieu le Conseil des ministres. Un rendez-vous un peu tendu… À la sortie de cette réunion, un membre du gouvernement affirme qu’Emmanuel Macron a « mis un scud » à Élisabeth Borne.

En effet, le président, qui s’est dernièrement exprimé sur la pollution plastique, aurait désavoué sa Première ministre. Selon lui, il faut éviter de combattre le RN avec « les mots des années 90 » ainsi que des « jugements moraux » . Il martèle : « Vous n’arriverez pas à faire croire à des millions de Français qui ont voté pour l’extrême droite que ce sont des fascistes » .

Élisabeth borne première ministre extrême droite rn pétain emmanuel macron président politique france

Emmanuel Macron l’affirme, Marine Le Pen arrivera au pouvoir « si on ne sait pas répondre aux défis du pays et si on installe une habitude du mensonge ou du déni du réel » . Il a un but, l’attaquer « par le concret«  , le « réel » .

Pour un ministre présent lors de ce Conseil, « les veilles postures à la papa pour diaboliser le RN, comme on le faisait il y a trente ans, ça ne fonctionne plus » . Il ajoute : « C’est être naïf que de croire qu’il suffit de citer Pétain pour faire fuir des électeurs » .

À cette montée de l’extrême droite en France, Emmanuel Macron souhaite y répondre avec des « chantiers de la réindustrialisation, de l’écologie, de l’ordre et du combat pour nos services publics » . Cela afin de sortir les Français « du désespoir, de la misère et de la colère » .

À lire aussi : Emmanuel Macron en haut moulant : cette photo qui a surpris

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.