Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Elisabeth Borne prise d’un fou rire : Ce message à ceux qui voudraient prendre sa place

Publié par Gabrielle Nourry le 16 Mai 2023 à 11:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le jeudi 11 mai, Elisabeth Borne était en visite sur l’île de La Réunion. Ce lundi 15 mai, Quotidien a dévoilé en exclusivité les images de son séjour. La Première ministre a fait de rares confidences sur sa relation avec les ministres de son gouvernement.

À lire aussi : Elisabeth Borne : son annonce choc qui vient de tomber sur le gouvernement

La suite après cette publicité

Quelle relation entretient Elisabeth Borne avec les ministres ?

Pour son premier déplacement en Outre-Mer, Elisabeth Borne a décidé de poser ses valises à La Réunion ce jeudi 11 mai. Durant ce séjour, la Première ministre a été suivie par Sophie Dupont, une journaliste de Quotidien. Des images de cette visite ont donc été dévoilées en exclusivité dans l’émission du lundi 15 mai.

Durant ce séjour, la journaliste a évidemment interrogé Elisabeth Borne sur de nombreux sujets. Elle a alors demandé à la première ministre ce qu’elle pensait des « requins » qui tentent de lui prendre sa place. « Ils sont très pacifiques au sein du gouvernement » a répondu en plein fou rire la femme politique qui a de nombreux regrets depuis son entrée à Matignon.

La suite après cette publicité

« Quand vous êtes à la tête du Conseil des ministres, que vous les voyez autour de vous et qu’ils rêvent d’avoir votre place… Qu’est-ce que vous vous dîtes ? » a alors surenchéri la journaliste. Une situation que ne semble absolument pas vivre Elisabeth Borne.

elisabeth borne

À lire aussi : Elisabeth Borne a pris une décision qui va en surprendre plus d’un !

La suite après cette publicité

Elle passe un message à ceux qui veulent lui succéder

« Non, je n’ai pas l’impression de vivre ça au Conseil des ministres. Peut-être que certains peuvent y penser, mais voilà, ça ne nuit pas à nos relations de travail » a répondu la Première ministre en toute confiance. Celle qui fait face à des rumeurs d’homosexualité n’a pas hésité à faire passer un message à ceux qui voudraient lui prendre sa place.

« Je pourrai leur dire vis ma vie, mais je pense qu’ils le voient » a conclu la Première ministre. Durant son déplacement, Elisabeth Borne qui ne satisfait pas les Français, a aussi été interrogée sur la sortie de sa biographie. Un ouvrage qui n’a pas du tout plu à la femme politique.

La suite après cette publicité

« C’est un livre qui détaille le suicide de mon père, quand j’avais 11 ans, qui détaille la relation avec mon fils, avec mon ex-mari il y a des années de ça, qui parle de mes supposés problèmes de santé… Donc je trouve que trop, c’est trop«  s’emporte-t-elle.

À lire aussi : « Déni de réalité » : Emmanuel Macron s’en prend aux opposants de sa réforme, ça ne passe pas

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo