Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Un maire écrit son discours du 8 mai avec ChatGPT, le résultat est étonnant

Publié par Alicia Trotin le 12 Mai 2023 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 8 mai dernier, Jean-Pierre Gorges, le maire de Chartres a poussé les limites de la déontologie. En effet, il a écrit son discours à l’aide du maintenant très polémique robot conversationnel ChatGPT. Une expérience qui a reçu un accueil mitigé pour cette date anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en France.

La suite après cette publicité

À lire aussi : ChatGPT : Macron vante les mérites de la plateforme

Jean-Pierre Gorges

Un maire en difficulté

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Jean-Pierre Gorges, le maire de Chartres était en difficulté pour écrire son discours du 8 mai. Avec un « bras en écharpe », il avait du mal à arriver à la fin de son texte. C’est pourquoi, il a demandé l’aide de ChatGPT, une décision étonnante sur laquelle il est revenu sur ses réseaux sociaux.

« Avec mon bras en écharpe, pour écrire mon discours du 8 mai, j’ai demandé de l’aide à ChatGPT, le résultat est étonnant. (…) Pour écrire cet hommage aux femmes et aux hommes qui ont donné leur vie et ont payé le prix du sang, j’ai demandé de l’aide. Avec mon bras malade, il m’était difficile d’écrire. Alors j’ai engagé une discussion avec une entité nouvelle qui ne sait pas ce qu’est ni la chair, ni le sang.« 

La suite après cette publicité

À lire aussi : ChatGPT : Elle fait sauter une amende grâce à l’IA

Un discours sans âme

Dans ce post, Jean-Pierre Gorges s’exprime sur les limites de ce robot. Alors qu’un des créateurs s’est lui-même retiré du projet ChatGPT, cet élu s’est laissé tenter par une expérience étonnante. Tout comme les étudiants, il s’est laissé tenter par ce procédé risqué, surtout avec le contexte de ce jour férié.

La suite après cette publicité

« Un esprit sans âme, une intelligence artificielle. (…) j’ai écrit ces quelques mots en invitant ChatGPT à rendre hommage à ce qu’elle ne pourra jamais être, et à courber la tête devant ceux qu’elle ne pourra jamais ni imiter, ni égaler. J’ai demandé à ChatGPT de rendre hommage, en ce 8 mai, à leur humanité, et à leur sacrifice. »

Pour ce maire, il y a évidemment quelques erreurs dans le texte, mais il trouve qu’on ressent un certain respect pour les soldats de la Seconde Guerre Mondiale.

« C’est encore un peu long, peut-être. Mais nous pouvons y lire le respect que je lui ai demandé d’avoir pour nos morts et nos combattants.« 

La suite après cette publicité

À lire aussi : ChatGPT utilisé pour la Saint-Valentin : 70 % des gens pensent recevoir de vraies lettres

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.