Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Élisabeth Borne : ce surnom très révélateur que lui donneraient ses collaborateurs

Publié par Léa Lecuyer le 05 Mai 2023 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que le nouveau livre de la biographe Bérengère Bonte, intitulé Élisabeth Borne, la Secrète est sorti ce jeudi 4 mai, Yves Calvi n’a pas hésité à fouiller les pages pour en ressortir des détails sur la vie de la Première ministre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa personnalité aurait conduit certains à lui prêter un surnom peu flatteur.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Elle faisait pleurer ses collaborateurs » : Élisabeth Borne visée par de graves accusations

Élisabeth Borne se révèle être intransigeante

Amis lecteurs, le nouveau livre de la biographe Bérengère Bonte est paru hier aux éditions l’Archipel. Après avoir analysé les « faces cachées d’Édouard Philippe », celle que l’on connaît également en tant que journaliste au sein d’Europe 1 s’est donné pour mission d’écrire sur la vie d’Élisabeth Borne.

La suite après cette publicité

Une enquête qui a notamment eu l’air de captiver Yves Calvi puisque ce dernier s’est amusé à étudier certaines pages afin d’en tirer des révélations. Ce jeudi 4 mars, le présentateur a effectivement pu recevoir l’autrice de l’ouvrage sur RTL et a commencé à en citer la première phrase : « Dans tous les couloirs de son parcours professionnel, Élisabeth Borne a laissé le souvenir d’une femme qu’on entend crier de l’autre côté de la porte« .

Et ce témoignage est loin d’être le seul de ce type. Au fil de la lecture, l’enquête fait part d’une ambiance glaciale instaurée par la Première ministre autour d’elle. Décrite comme une acharnée du travail, elle se serait comportée de la même manière depuis le début de sa carrière.

Des traits de personnalité qui lui auront valu des surnoms peu éloquents. En 2022, alors qu’elle était à peine entrée au gouvernement, certains de ses anciens collaborateurs lui avait octroyé le petit nom de « Méchanta » comme l’a dévoilé plus tard le journal Le Point.

La suite après cette publicité

Un ancien ministre avait effectivement fait part du comportement de la principale intéressée. « Quand ça ne fonctionne pas, elle est capable de donner des coups de pieds à tout le monde« , expliquait-il.

À lire aussi : Elisabeth Borne : ces nouvelles mesures qu’elle a annoncées

Elisabeth Borne : Ce surnom très révélateur que lui donnent ses collaborateurs
Instagram – @elisabeth_borne
La suite après cette publicité

D’autres surnoms déjà attribués

Au micro de la radio de RTL, Bérangère Bonte a souhaité donner davantage d’informations sur ce qui amènerait Élisabeth Borne à user de telles pratiques. Face à Yves Calvi, elle confie : « C’est quelqu’un qui est tellement speed, tellement exigeante avec elle-même, qu’elle l’est aussi avec les autres. Elle ne comprend pas que les autres n’aillent pas aussi vite, n’aient pas une précision sur tous les chiffres, etc ».

Apparemment, la Première ministre n’en serait d’ailleurs pas à son premier pseudo avec ce genre d’attitude. Si celle-ci ne doit sa réussite qu’à elle-même, son fort tempérament a conduit ses collaborateurs à la nommer « Madame Bornée » ou encore « Burn-out ». Et avec l’entrée du 49.3 pour l’adoption de la réforme des retraites, une partie des Français se sont donné à cœur joie pour utiliser de l’expression suivante : « Elle dépasse les bornes ».

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elisabeth Borne et Emmanuel Macron rien ne va plus !