Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Impôts : ces nouveautés de la déclaration de revenus 2021 à connaître absolument !

Publié par Justine le 30 Mar 2021 à 16:20

Alors que la campagne des impôts 2021 commence très bientôt, faisons un tour des nouveautés concernant la déclaration de revenus. En effet, cette dernière est bouleversée par le Coronavirus, la possible fermeture des guichets et les aides financières reçues. Que faut-il savoir ?

Impôts : nouveautés dans la déclaration

>>> À lire aussi : Impôts : comment bénéficier d’une réduction grâce au télétravail ?

Nouveautés des impôts

Véritable casse-tête, la déclaration des impôts connaît quelques changements cette année. Petit tour d’horizon. D’après le site Tout sur mes finances, la campagne de déclaration des revenus 2021 doit commencer le jeudi 8 avril et la date limite du dépôt de la déclaration est fixée au jeudi 20 mai pour le format papier. Les télédéclarations des départements :

  • 1 à 19 se font jusqu’au 26 mai ;
  • 20 à 49 jusqu’au 1er juin ;
  • Et les 55 à 95 au 9 juin.

Nouveauté de 2020, la déclaration automatique est de nouveau d’actualité cette année. Certains contribuables auront leurs informations pré-remplies afin de gagner du temps lors de la déclaration des revenus. Aucune démarche n’est à faire si les informations sont correctes. Ce dispositif est étendu aux contribuables ayant signalé une naissance, une adoption ou le recueil d’un enfant.

>>> À lire aussi : Impôts : vous serez nombreux à avoir droit à une belle baisse cette année… voici pourquoi !

Impôts : les avantages de cette année

Information importante : les aides Covid perçues par les travailleurs indépendants et les salariés (Prime Macron) sont exonérées d’impôts. Idem pour les frais liés au télétravail qui s’élèvent à 2,50 euros par jour, soit 50 euros par mois et 550 euros par an.

Selon le ministère de l’Économie, il s’agit d’une tolérance « applicable si l’allocation couvre exclusivement des frais professionnels engagés au titre du télétravail à domicile, à l’exclusion des frais courants généralement nécessités par l’exercice de la profession, qui comprennent notamment les frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail et les frais de restauration ».

Concernant les réductions d’impôts, le plafond des dons destinés aux associations est passé à 1 000 euros pour une réduction à hauteur de 75 %. Par ailleurs, les propriétaires d’un véhicule électrique bénéficient d’un bonus puisque les frais de déplacement sont majorés de 20 %.

Y voyez-vous plus clair ?

>>> À lire aussi : Cette ville baisse ses impôts car elle a… trop d’argent !

Source : BFM TV