Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Elizabeth II en danger ? Un intrus se faisant passer pour un prêtre s’est introduit dans le château

Publié par Camille Lepeintre le 04 Mai 2022 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la santé de la reine Elizabeth II serait assez fragile, en vue d’une photo où cette dernière est apparue très amincie, un drame est survenu la semaine dernière, dans la nuit de lundi à mardi. Un homme se faisant passer pour un prêtre à réussi à franchir les barrières de sécurité. Il a ainsi pu rentrer incognito dans une caserne du château de la reine.

La Garde royale d'Angleterre

Un faux prêtre a dormi dans le château de Windsor

Un individu s’est offert, gratuitement, le gîte chez les gardes royaux de la reine Elizabeth II. La semaine dernière, dans la nuit de lundi à mardi, l’intrus en question, a prétendu être un prêtre et un ami de l’aumônier de la caserne Victoria Barracks (caserne de l’armée britannique située au sud du château de Windsor). Sans pièces d’identité, il a passé sans aucune résistance les barrières de sécurité. Il a ainsi pu rejoindre les officiers du château de Windsor pour partager avec eux, nourriture, boisson et le gîte pour la nuit.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

C’est le lendemain matin, vers 9 h 20, que la police a été alertée. Si une enquête majeure a été rapidement ouverte, heureusement pour eux, la reine ne se trouvait pas sur place. Celle qui a préparé activement une grosse réunion de famille fin mars, était à Sandringham (résidence familiale, située dans le Norfolk) pour Pâques.

L’individu était à priori, inoffensif

Alertée, la police est rapidement venu escorter l’individu hors des lieux, 16 heures après son arrivée. Une source a déclaré à la chaîne TalkTV :

« C’est juste une violation extraordinaire de la sécurité. Le gars s’est présenté à la porte dans la soirée et a dit qu’il s’appelait le père Cruise et a prétendu être un ami de l’aumônier du bataillon, le révérend Matt Coles. Il racontait beaucoup d’histoires et les gars appréciaient ses plaisanteries et buvaient quelques verres. »

Hier soir, c’est le ministère de la Défense qui s’est exprimé sur l’incident qui reste malgré l’inoffensivité de l’individu, gravissime :

« L’armée prend cette violation de la sécurité très au sérieux et elle fera l’objet d’une enquête approfondie car c’est une question de priorité. Cet incident fait maintenant partie d’une enquête en cours et il serait inapproprié de commenter davantage pour le moment. »

La reine, 96 ans, dont l’un des soldats a déserté son poste pour combattre en Ukraine, est revenue à Windsor quelques heures plus tard. Rappelons que ce genre d’incident est très rare. Le plus incroyable reste celui de 1982, quand Michael Fagan, un trentenaire, s’est introduit à Buckingham Palace et a tenu une conversation avec la reine dans sa chambre à coucher. Tous inoffensifs, en l’occurrence.

0