Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La grippe bientôt de retour en force : Les propos alarmants d’un spécialiste

Publié par Mia le 28 Sep 2022 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après la détection d’un nouveau virus inquiétant, un autre mal connu refait surface. Il s’agit de la grippe qui revient en France et, cette fois, elle compte frapper très fort. C’est, en tout cas, ce que redoute le professeur Alain Fischer qui nous met en garde contre une éventuelle épidémie de grippe dans le pays.

Publicité
alain fischer

A lire aussi : Qu’est-ce que la grippe de la tomate, qui s’attaque principalement aux enfants ?

La France, vers un « risque sérieux » d’épidémie grippale ?

En parallèle d’une forte hausse des contaminations au Covid-19, la grippe fait également des ravages. Récurrente aux saisons froides, la grippe fait des milliers de morts chaque année en France. Ce n’est pas pour rien que certaines personnes se font alors vacciner contre ce virus hivernal. Cette année 2022, il semble que la grippe ne soit jamais loin.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

D’après le professeur Alain Fischer, la France pourrait d’ailleurs connaître un « risque sérieux » d’épidémie grippale. « Ce qui s’est passé en Australie est un élément d’alerte, mais ce n’est pas le seul » , assure le spécialiste. « Cette année, on aura du mal à maintenir un même niveau de protection : masques, distanciation, lavage des mains intensif… Face à ce relâchement, il y a un risque sérieux d’épidémie de grippe » , ajoute-t-il également, inquiet auprès du Parisien.

A lire aussi : Une femme enceinte atteinte de « Flurona », un mélange dangereux de coronavirus et grippe

La meilleure arme contre la grippe et le Covid-19, c’est la vaccination

Publicité

Une inquiétude envers la grippe qui n’enlève en rien celle reliée au Covid-19. « Nous ne sommes pas à l’abri de l’émergence d’un nouveau variant, plus virulent. Or, une cohabitation Covid-grippe, cela n’a rien de réjouissant. C’est synonyme d’un nombre très élevé d’hospitalisations » , a déclaré le professeur. D’après ce dernier, le plus important pour lutter contre ces épidémies, c’est donc de se concentrer sur les campagnes de vaccination. Une façon de protéger « les plus fragiles » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

« J’espère qu’il y aura des campagnes d’alerte et de promotion des deux vaccins, fortes et débutant rapidement. Il va falloir remobiliser une population qui en a ras-le-bol des infections et des vaccins. Se dire que l’on fera son rappel Covid quand le vaccin antigrippal sera là est une erreur. […] Il est tout à fait possible de recevoir son injection Covid début octobre et la grippe fin octobre » , a-t-il suggéré. Après cette étrange pneumonie ayant fait deux morts, la grippe va-t-elle s’abattre en France ? C’est, en tout cas, ce que pensent le professeur et de nombreux autres spécialistes du milieu médical.

A lire aussi : Vaccin Covid-19 : Cette bonne nouvelle qui vient de tomber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.