Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Renversé à moto, un policier se fait filmer et traiter de porc (vidéo)

Publié par Elisa GERLINGER le 22 Mar 2021 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Percuté et renversé par une voiture, ce motard de la police s’est fait filmer et insulter de porc par un passant, alors qu’il était blessé.

>>> A lire aussi: Violences policières : Le gilet jaune éborgné, Jérôme Rodriguez, va recevoir un dédommagement

Le 17 mars dernier à Lille, un policer en moto s’est fait renversé par une Audi qui aurait refusé une priorité, selon la Voix du Nord. Alors que la victime était blessée et au sol, un passant a décidé de filmer la scène. Publiée sur les réseaux sociaux sous le nom de Meilleure vidéo de la journée, l’individu insulte le policier de « porc ».

« Ses jours ne sont pas en danger »

Le syndicat indépendant des commissaires de police a partagé la séquence sur son compte Twitter pour dénoncer cette attitude. « Nous avons une pensée pour notre collègue, motard de la @PoliceNat59 qui a eu, un accident à #Lille. Heureusement, ses jours ne sont pas en danger. Loin de se soucier de la vie d’un policier, d’un homme, certains se délectent de voir un « porc » blessé. Ils détestent la #Police. » écrit le syndicat. 

L’agent a été soigné par le SAMU puis été hospitalisé pour des blessures aux jambes. Le conducteur a été interpellé et une enquête a été ouverte. Cette affaire est simplement un cas de plus de manifestation de haine envers les forces de l’ordre. D’après les statistiques de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), les agressions contre les forces de l’ordre sont en hausse de plus de 71% depuis 2012.

>>> A lire aussi: Agressé à l’arme blanche, un policier tue son agresseur par balles dans le 18e arrondissement

Des agressions en hausse

En effet, en 2018, 6 227 policiers et gendarmes ont été blessés après une agression, et 25 policiers et gendarmes ont été tués durant l’exercice de leurs fonctions (contre 15 décès en 2017). Près de la moitié des gendarmes blessés lors d’opérations de police l’ont été suite à une agression: 48%, soit une hausse d’environ 20% par rapport à 2017. De plus, le nombre de policiers en mission blessés par arme a connu une hausse de 60% entre 2017 et 2018. Il s’agit de chiffres très alarmants.

>>> A lire aussi: Il agresse sexuellement une policière dans le RER… elle l’interpelle !

0