Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Agressé à l’arme blanche, un policier tue son agresseur par balles dans le 18e arrondissement

Publié par La rédaction le 15 Mar 2021 à 10:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche matin, un drame s’est produit dans le 18e arrondissement de Paris. Alors que ses collègues sont en intervention dans un immeuble, un policier décide de rester en bas pour surveiller les vélos avec lesquels ils se sont rendus sur place. Tout à coup, un homme vient à lui et le menace avec un couteau. Au fil des minutes, le policier finit par utiliser son arme de service pour se défendre face à celui qui tente de lui mettre des coups de couteau. Ce dernier décédera des suites de ses blessures.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Il agresse sexuellement une policière dans le RER : elle l’interpelle !

Un policier tue son agresseur en plein centre-ville de Paris

La suite après cette vidéo

Il n’était pas encore midi quand ce policier a été pris à partie par un homme dans le 18e arrondissement de Paris. Rapidement, la situation s’envenime et le policier se fait alors menacer à l’arme blanche par celui qui deviendra son agresseur… puis sa victime. Car ce dernier, après avoir menacé le policier se met à prendre la fuite. Rattrapé par le policier, l’agresseur tente alors de lui asséner des coups de couteau en pleine course-poursuite. Se sentant définitivement en danger de mort, le policier décide alors d’utiliser son arme de service.

La suite après cette publicité

Touché gravement par les balles du policier, l’agresseur s’effondre alors. Rapidement sur place, les secours et notamment les pompiers tentent de pratiquer les premiers soins. Mais il est déjà trop tard, l’agresseur succombe alors des blessures infligées par le policier.

Paris policier tue par balles

>>> A lire aussi : Un poste de police ciblé par un coup de feu : la balle frôle un policier

Un périmètre de sécurité mis en place

La suite après cette publicité

Le corps de la victime, caché sous une couverture de survie, est resté sur place, à l’entrée de la rue Boinod dans le 18e arrondissement de Paris jusque dans l’après-midi pour permettre à l’enquête d’être effectuée et d’évaluer les circonstances de l’incident. Dans le quartier, une habitante avoue avoir « entendu trois coups de feu vers 11h ». L’enquête a été confiée à l’IGPN, la « police des polices » pour vérifier si l’usage de la part du policier de son arme de service était utile, ou non.

>>> A lire aussi : Un policier gravement blessé par un jet de pavé lors d’une intervention

Source : Europe 1

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.