Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Macron destitution » : Un message aérien qui en dit long

Publié par Alicia Trotin le 09 Août 2023 à 16:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pendant cette période estivale, les militants appelant à la destitution d’Emmanuel Macron ne prennent pas de repos. C’est le cas de David van Hemelryck qui s’est donné à fond, nuit et jour, pour créer une banderole et la faire passer dans le ciel.

Publicité

Sans réponse pour le moment du chef de l’État, il a dévoilé les coulisses de l’opération sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Emmanuel Macron peut-il être destitué ? Comment se passe la destitution d’un Président

Publicité

Une banderole contre Emmanuel Macron

Grâce aux généreux dons récoltés, près de 6 000 euros, et à la cagnotte disponible sur son site internet, David van Hemelryck a réussi à faire voler sa banderole « Destitution » dans le ciel de l’île de Ré. Cousue main, la banderole a demandé un sacré investissement à cet opposant du gouvernement.

« Une famille, un père, sa femme et trois filles ont cousu jour et nuit pour qu’elle soit prête en une semaine à peine au lieu de 5 !! »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Avec un ULM qu’il pilotait, il a pu faire circuler son message de très haut. Vu par les locaux, il semblerait que les enfants aient été particulièrement amusés par ce moment.

À lire aussi : #MacronDestitution : Top 20 des tweets sur Emmanuel Macron après ses propos polémiques

Publicité

Engagé contre le président

David van Hemelryck se définit lui-même sur son profil Twitter, nouvellement X, comme étant un exilé politique. Il a lancé une pétition, qui a déjà 70 000 signatures, pour destituer Emmanuel Macron et a fait de cet objectif un combat quotidien qu’il partage sans pause avec près de 30 000 abonnés.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Cet amoureux de la France n’en est pas à sa première fois. En 2013, il s’était déjà fait connaitre pour avoir demandé la destitution de François Hollande, déjà sur la façade Atlantique à l’époque. Son prochain projet semble davantage terrestre puisqu’il recherche des partisans pour une distribution d’autocollants.

Publicité
Publicité

Le président n’a pas répondu aux hostilités du militant. Toutefois, l’activiste reste à l’affût de la presse et a déjà réagi à certains articles dénonçant l’aspect « frauduleux » de ce vol en ULM.

À lire aussi : « Qui emmerde la vie de qui aujourd’hui » : Gabriel Attal défend les propos polémiques d’Emmanuel Macron (vidéo)