Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Macron 1 – Philippe 0 : Cette phrase du président qui a mis KO Edouard Philippe

Publié par Celine Spectra le 16 Juil 2022 à 9:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce n’est plus un secret pour personne. Depuis quelque temps, les relations entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe ne sont plus vraiment au beau fixe. Et visiblement, une phrase du Président a considérablement blessé le Maire du Havre.

Macron 1 Philippe 0 : Cette phrase du président qui a mis KO Edouard Philippe

Des mots très durs de la part de son ancien allié

Le nom d’Emmanuel Macron n’a plus autant la cote auprès d’Édouard Philippe. Il faut dire que depuis le départ de l’ancien Premier ministre, le Président n’hésite jamais à lui lancer des piques. Le dernier en date a d’ailleurs été révélé, ce jeudi 14 juillet, par nos confrères du Canard Enchaîné. Et il est force de constater que l’époux de Brigitte Macron n’y va pas de main morte en ce qui concerne la carrière politique de son ancien allié.

Tout a commencé par la diffusion, ce 9 juillet, du clip d’Édouard Philippe concernant son positionnement pour les élections présidentielles 2027. Vidéo à laquelle le président n’a pas pu s’empêcher de rapidement réagir :

« Toujours à côté de la plaque en ce qui concerne le timing. À quoi ça lui sert ? Il faut tenir cinq ans ! ».

Une énième remarque, toujours aussi cash, qui pourrait encore plus envenimer leurs relations… Surtout qu’Édouard Philippe est déjà bien remonté contre le Chef de l’État.

La phrase de trop pour Edouard Philippe ?

En effet, comme le révèlent nos confrères de l’Express, ce mercredi 13 juillet, une phrase du président avait déjà considérablement blessé l’ex-Premier Ministre.

« Il a fumé les vapeurs au port du Havre ».

Voici ce qu’avait prononcé en avril dernier Emmanuel Macron, et l’un des proches d’Édouard Philippe confesse que ces mots avaient été particulièrement difficiles à digérer.

« Ça l’a blessé personnellement de savoir que le président parlait comme ça. C’était certainement la phrase de trop. ».

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0