Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Une lame de rasoir à 22h » : Marianne James frôle la mort en plein Paris… le récit glaçant

Publié par Lucas Obin le 01 Mai 2022 à 19:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela faisait un moment qu’elle n’était plus apparue à la télévision. Célèbre et emblématique membre du jury de l’émission Nouvelle Star, Marianne James est revenue sur des évènements marquants de sa vie au micro de TF1. Dans 50min Inside, l’artiste, devenue compositrice, a confié avoir failli perdre la vie en plein Paris, alors qu’elle faisait la manche. Cette dernière a notamment été menacée par un individu… avec une lame de rasoir.

marianne james paris mourir

Marianne James menacée en plein Paris

Ses propos ont le mérite de faire froid dans le dos. Mais surtout, ils démontrent que la célébrité n’a pas toujours été là pour Marianne James. Sur 50min Inside, la célèbre artiste de la chanson s’est confié sur diverses périodes de sa vie, pas toujours très roses. Et pour cause. « J’ai joué dans la rue, sur le parvis de Beaubourg et avec tout ce que ça implique », explique-t-elle pour qualifier les heures sombres qu’elle a pu vivre.

« La police qui vous fout une amende, les autres qui font la manche, ou non, qui vous tirent votre caisse et qui sortent une lame de rasoir à 22 heures », a poursuivi Marianne James, pour montrer à quel point son quotidien a parfois pu être très difficile. Pourtant, peu de regrets sortent de la bouche de celle qui, aujourd’hui, écrit des chansons pour les autres artistes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

Faire la manche comme signe de liberté

Si pour beaucoup, être sur le trottoir est une question de survie, pour Marianne James, c’était surtout un symbole de liberté : « Je n’étais pas engagé. Je gagnais ma vie car j’ai toujours cartonné en faisant la manche et j’étais libre comme l’air ». Il ne fait aucun doute que si tout était à refaire, l’interprète, compositrice et productrice recommencerait de la même manière chacune de ses actions et chacun de ses choix. C’est ce qu’on appelle être fidèle à soi-même !

Source : Public
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0