Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Des militants collent leurs mains sur un célèbre tableau au milieu d’un musée : les images font le tour de la Toile

Publié par Felix Mouraille le 25 Juil 2022 à 14:02

Ce vendredi 22 juillet, des militants ont collé leurs mains sur un célèbre tableau de Botticelli : Le Printemps. Les membres de l’Ultima Generazione voulaient dénoncer l’inaction du gouvernement italien face à « l’effondrement climatique » .

En Italie, les militants écologistes du groupe italien Ultima Generazione sont clairs. Dorénavant, ils manifesteront l’inaction environnementale de leur gouvernement en ciblant des musées. Comme à la galerie des Offices de Florence où ils ont collé leurs mains sur un tableau de Botticelli.

Des militants écologistes se collent à un tableau à l’aide de glu

Après Roland-Garros et le Tour de France, les militants écologistes enchaînent les actions pour dénoncer l’urgence climatique mondiale. Cette fois-ci, ce sont trois Italiens qui ont fait parlé d’eux à la galerie des Offices de Florence.

En effet, après avoir payé leurs billets pour entraîner dans la galerie, deux d’entre eux se sont collés au tableau de Sandro Botticelli, Le Printemps. L’autre membre du groupe écologiste a brandi une pancarte sur laquelle on pouvait lire,« Dernière génération, pas de gaz, pas de charbon » .

De nombreuses vidéos tournent sur les réseaux sociaux où un garde des lieux décolle et traîne les deux activistes. Les militants ont ensuite été embarqués par la police. D’après Ansa, l’oeuvre d’art vieille de 650 ans ne montre aucun dommage suite à cet incident. L’oeuvre est protégée par une vitre mais l’Ultima Generazione a tout de même indiqué que l’opération n’avait pas pour objectif d’endommager le tableau.

Une volonté de faire pression sur le gouvernement italien

Avec le réchauffement climatique, les militants écologistes veulent « faire pression sur le gouvernement pour qu’il fasse des choix plus courageux » . Ultima Generazione continuera de cibler les musées italiens. « L’Italie est reconnue internationalement comme le berceau du patrimoine artistique et muséal » .

Ces activistes en profitent pour demander au gouvernement de « faire un premier pas pour lutter contre le changement climatique » . Le premier objectif pour eux est de limiter le charbon au profit de l’énergie solaire. « Stopper immédiatement la réouverture des centrales à charbon désaffectées et annuler le projet de nouveaux forages pour la recherche et l’extraction du gaz naturel. {…} Augmenter l’énergie solaire et éolienne d’au moins 20 GW cette année et créer des milliers de nouveaux emplois dans les énergies renouvelables » .

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.