Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Monique Olivier condamnée : les familles des victimes déçues

Publié par Elodie GD le 20 Déc 2023 à 12:32

Le verdict est tombé. Après trois semaines de délibérations, Monique Olivier a été condamnée à la prison à perpétuité assortie d’une peine de sureté de 20 ans. Si les familles sont satisfaites de la sentence, elles se disent tout de même frustrées de ne pas en savoir davantage sur ce qui s’est réellement passé.

À lire aussi : Monique Olivier : ses derniers mots avant le verdict

Procès de Monique Olivier : les familles frustrées

Tous les yeux étaient braqués sur elle durant trois semaines. Et si le verdict satisfait familles et population, les premières émettent tout de même quelques réserves. En effet, elles ont la sensation de ne pas en avoir appris assez durant le procès.

Pour cause, Monique Olivier ne s’est pas confiée davantage, donnant des réponses à peu près similaires à celles déjà communiquées quelques années auparavant.

Ainsi, quand la famille d’Estelle Mouzin lui a demandé, les larmes aux yeux, où retrouver le corps de la fillette, sa réponse a déçu. « Je ne sais pas où est le corps. Si je savais où il était, je vous le dirai. Je vais mourir en prison, pourquoi je ne le dirai pas ? » , a-t-elle assuré. Idem pour la famille de Marie-Angèle Domèce, qui ignore toujours où a été placée la dépouille de la jeune femme après que l’ogre des Ardennes en ait fini avec elle.

Monique Olivier

À lire aussi : « Je savais qu’elle allait mourir » : Monique Olivier décrit les dernières heures d’Estelle Mouzin

« J’étais révoltée et fâchée quand j’ai vu cette petite fille »

Ne se laissant pas abattre par les réponses laconiques de l’accusée, l’avocat de la famille d’Estelle Mouzin a insisté. Malheureusement, il a n’a pas réussi à en tirer bien plus de Monique Olivier. « J’étais révoltée et fâchée quand j’ai vu cette petite fille » , a-t-elle lâché. « Je lui ai parlé un tout petit peu, elle m’a dit qu’elle voulait voir sa maman, je lui ai dit qu’elle allait bientôt la voir » , a-t-elle ajouté.

Selon l’avocat de la défense, il aurait été « illusoire » d’en attendre plus de sa cliente.

Si la déception prime, le procès aura tout même permis à quelques familles de recueillir des détails supplémentaires. Interrogé au lendemain de l’interrogatoire, le père d’Estelle Mouzin s’est exprimé. « Hier, nous avons eu des détails sur les 9, 10 et 11 janvier, des détails qui reviennent vingt ans après, des détails que l’on peut avoir envie d’effacer de sa mémoire. Mais ce que l’on a entendu était très clair » , a-t-il déclaré.

« On est quand même arrivés à ça, au fait que Monique Olivier réponde de ses actes, c’est très important » , a-t-il souligné.

À lire aussi : Procès de Monique Olivier : Les psychologues dressent un portrait terrible de la complice de Fourniret

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.