Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : malgré ses nombreux appels au Samu, personne n’est venu sauver sa femme

Publié par Celine Spectra le 07 Mar 2023 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne a indiqué avoir ouvert une enquête pour des faits de non-assistance à personne en danger. Le 2 janvier dernier, Alice Goulay est décédée à l’hôpital Laval des suites à une infection de son stimulateur cardiaque. Son mari déplore une réponse tardive des services d’urgence.

>> À lire aussi  : Drame : un enfant de 9 ans perd la vie après s’être étouffé avec une crêpe

La suite après cette publicité

Bien qu’il ait expliqué l’urgence de la situation, les services d’urgence refusent d’intervenir

Raymond Goulay n’a plus que douleur et colère depuis le décès de son épouse le 2 janvier dernier à l’hôpital de Laval. Il faut dire que les événements qui ont conduit au drame ne sont rien de moins qu’un véritable cauchemar.

Le mercredi 14 décembre 2022, Alice Goulay, une femme âgée de 80 ans, est prise de fortes nausées et se retrouve affaiblie. Connaissant les antécédents de problèmes cardiaques de son épouse, ayant eu un stimulateur cardiaque récemment implanté, Raymond appelle immédiatement les services d’urgence.

La suite après cette publicité

Mais à sa grande consternation, ces derniers lui indiquent qu’il doit voir son médecin avant de pouvoir intervenir.

La suite après cette vidéo

Raymond contacte alors le centre médical de Louverné, et supplie de faire venir son médecin traitant le plus tôt possible afin que les services d’urgence puissent arriver.

D’autant plus que ce dernier lui avait recommandé de le contacter si sa femme se sentait mal après l’implantation du stimulateur cardiaque. Néanmoins, même après plusieurs tentatives pour le joindre, personne n’intervient.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi  : Drame : Une professeur poignardée et tuée par un élève

Malgré ses nombreux appels au Samu, personne n'est venu sauver sa femme

BFMTV

Un professionnalisme défaillant ?

Six jours plus tard, soit le lundi 19 décembre, le retraité parvient enfin à parler à un médecin du centre médical de Louverné, sa pauvre épouse est à l’agonie. La réponse du médecin est alors tout simplement choquante :

La suite après cette publicité

Je n’ai pas le temps, je suis occupé, attendez jusqu’à 20 h et appelez le 116 117

Ignorant l’existence de ce numéro, l’homme se sent tristement coupable, et à 20 heures, il contacte le numéro fourni par le médecin. L’intervenant comprend alors très vite qu’il y a urgence et dépêche une ambulance, mais malheureusement, il est déjà trop tard.

La suite après cette publicité

Alice Goulay, transférée au service de cardiologie de l’Hôpital Laval, décédera deux semaines plus tard, le 2 janvier 2023.

>> À lire aussi  : Suicide de Lucas : « Ce drame aurait pu être évité » affirme la mère de l’adolescent