Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : nouveaux coronavirus potentiellement « dangereux » à Wuhan

Publié par Céline le 14 Avr 2021 à 17:29

Une étude prépubliée stipule les découvertes de nouvelles séquences de coronavirus potentiellement « dangereux » en Chine. Dont notamment une effectuée au sein même du Wuhan Institute of Virology ! C’est une découverte qui pourrait tendre à prouver que Wuhan a bel et bien été le berceau de la pandémie de Covid-19. Et ce malgré la multitude de dénégations de Pékin.

Covid-19 nouveaux coronavirus potentiellement dangereux à Wuhan

L’hypothèse soutenant une fuite du virus depuis un laboratoire de la capitale de la province du Hubei revient depuis désormais près d’un an. A ce jour, des chercheurs stipulent dans une étude prépubliée sur le serveur ouvert arXiv, la découverte totalement inattendue de quelques nouveaux coronavirus. Et cela même dans les laboratoires des universités agricoles de Wuhan ainsi que de Huazhong.

>>> À lire aussi : Covid-19 : le virus se serait-il échappé d’un laboratoire ? 

Bétacoronavirus : de nouveaux coronavirus potentiellement dangereux

L’un de ces génomes de coronavirus est encore inconnu à ce jour. Il s’agit d’un bétacoronavirus proche du HKU5 et également étroitement lié au MERS-CoV. Une forme de coronavirus extrêmement pathogène découvert dès 2012 et pleinement responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient. Il a été découvert sur du coton séquencé en 2017 par les équipes de l’Université agricole de Huazhong.

D’autres séquences de clones infectieux liés au HKU4 ont également été mises au jour dans un ensemble de données sur le riz séquencé toujours par cette même Université au début de l’année 2020.

Le virus de l’encéphalite japonaise a été identifié dans une multitude de données sur le coton séquencé en 2018 par l’Université agricole de Huazhong.

>>> À lire aussi : Coronavirus échappé d’un laboratoire : cette hypothèse semble se préciser de plus en plus

Le Wuhan Institute of Virology pleinement visé !

Parmi ces dernières découvertes, une retient tout particulièrement l’attention ! Celle d’un Bétacoronavirus lié au HKU3, retrouvé dans un ensemble de données de séquençage de souris grise du Wuhan Institute of Virology dès 2017. C’est ce même institut longtemps qui a été accusé d’être à l’origine de la fuite du SARS-Cov-2.

Les chercheurs stipulent :

« En ayant la possibilité d’utiliser les séquences génétiques découvertes, nous avons pu assembler des génomes complets de deux nouveaux coronavirus« 

Enfin, ils finissent par alerter :

« À la lumière des résultats, nous désirons soulever des inquiétudes en ce qui concerne les violations du protocole de biosécurité.
Tel qu’indique notre découverte de plusieurs agents pathogènes humains dangereux dans des laboratoires de séquençage agricole »

>>> À lire aussi : Un nouveau Coronavirus découvert par des chercheurs inquiète beaucoup

0