Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Omegle : ce site dangereux où se croisent mineurs et pervers

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 26 Avr 2022 à 7:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un nouveau phénomène inquiète de plus en plus de parents, son nom, Omegle. Un site de chat vidéo aléatoire qui connait un important succès depuis le confinement. Mais derrière ce système qui semble simple et ludique, de nombreux mineurs s’y retrouvent pour s’amuser. Hormis ces mineurs, de nombreux pervers et exhibitionnistes sont présents sur ce site.

dangers mineurs

Omegle, le chat vidéo où se croisent mineurs et pervers

C’est un site qui existe depuis longtemps, mais qui ne fait parler de lui que depuis moins de deux ans. Omegle, c’est un concept simple, vous êtes sur votre ordi ou votre téléphone et vous avez votre webcam activée. A ce moment, vous allez être mis en relation avec d’autres utilisateurs et vous pourrez communiquer lors d’un chat vidéo. Si vous ne voulez pas communiquer avec la personne, vous pouvez changer pour découvrir de nouvelles têtes.

Pour accéder au site, il faut avoir plus de 13 ans et l’autorisation des parents. Mais ces conditions sont comme celles des sites pornographiques, une simple case à cocher et cela vous valide votre accès. Du coup, de nombreux très jeunes mineurs peuvent facilement accéder à cette plateforme. Et du coup, des très jeunes se retrouvent sur ce site, mais aussi des personnes beaucoup plus âgées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KOOL.MAG (@kool.mag)

Un site dangereux

En dehors d’adolescents qui peuvent se rencontrer sur le site pour s’amuser, le site cache une face beaucoup plus sombre. On y retrouve alors des hommes bien plus âgés qui ont des comportements douteux. Jusqu’au moment où le journaliste de kool.mag qui a mené une enquête sur le sujet a vu plusieurs hommes en train de se masturber directement face caméra.

Un repère à pervers qui peut s’avérer extrêmement dangereux pour les plus jeunes enfants. En moyenne, on compte plus d’un million d’utilisateurs mensuels en France. Le site a été mis en lumière avec notamment des influenceurs/youtubeurs qui venaient y faire des vidéos, ainsi qu’une tendance Tik Tok.

0