Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 échappé d’un laboratoire : la réaction très douteuse de la Chine face à l’OMS

Publié par Justine le 22 Juil 2021 à 10:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’envoi d’une équipe d’experts de l’OMS sur place en janvier, la Chine refuse de poursuivre l’enquête sur les origines du Covid-19. Le pays a d’ailleurs justifié cette décision par « un manque de respect » et une « arrogance envers la science » de la part de l’OMS. Explications.

Covid-19 : l'enquête de l'OMS suspendue

>>> À lire aussi : Covid-19 : drame dans un centre de vaccination…

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les origines du Covid-19 bientôt découvertes ?

Depuis l’apparition du Covid-19, l’OMS souhaite découvrir les origines du virus. Comment a-t-il été transmis aux humains ? Quelle est la cause de la pandémie qui dure depuis 1 an et demi ? C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la santé a lancé une enquête qui prend place en Chine, là où les premiers cas ont été détectés.

Pourtant, Pékin n’est pas coopératif. Refusant d’être accusé de la sorte, le pays met tout en oeuvre pour empêcher le bon déroulement des investigations. Jeudi 22 juillet, la Chine a rejeté la proposition de l’OMS de poursuivre son enquête dans le pays. En effet, Tedros Adhanom Ghebreyesus souhaitait réaliser un audit des laboratoires des régions où les premiers cas ont été identifiés, dont Wuhan.

>>> À lire aussi : Covid-19 : trois chercheurs du laboratoire de Wuhan contaminés dès novembre 2019 ?

La Chine et les États-Unis se renvoient la faute

Cette requête ne passe pas à Pékin puisque le vice-ministre chinois de la santé dénonce « un manque de respect pour le bon sens et une arrogance envers la science ». Allons-nous un jour connaître les origines du Covid-19 ?

Depuis le début de la pandémie et des premières investigations, l’hypothèse comme quoi le Covid-19 se serait échappé d’un laboratoire (notamment l’Institut de virologie de Wuhan) ne cesse de revenir sur le devant de la scène, en particulier aux États-Unis. Pourtant, Pékin a toujours réfuté cette théorie et accuse le laboratoire de Fort Detrick situé aux États-Unis comme étant la cause de la pandémie.

>>> À lire aussi : Variants : la terrible annonce de l’OMS

0