Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pénurie alimentaire : cet aliment du quotidien est d’ores et déjà rationné en France !

Publié par Céline le 30 Mar 2022 à 22:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Va-t-on aller vers une pénurie totale d’huile de tournesol en France à cause de la crise en Ukraine ? Dans le pays, le grossiste pour professionnels, Metro, a d’ores et déjà commencé à rationner les achats pour sa clientèle. Et en Europe, de nombreux supermarchés ont également pris la même décision.

Pénurie alimentaire un aliment du quotidien d'ores et déjà rationné en France !

Pixabay

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>> A lire aussi : « Mes pires craintes… » : Un militaire revenu d’Ukraine coupé à la télévision russe (vidéo) 

Le premier aliment du quotidien rationné en France !

Est-ce la fin des bonnes frites à l’huile de tournesol ? Si cette dernière est encore bien présente dans les rayons des supermarchés, il se pourrait très bien que d’ici à quelques mois, elle finit par manquer à cause de la guerre en Ukraine ! 

Il faut savoir qu’à lui seul, ce pays exporte 53 % de ces productions. Mais ce n’est pas tout ! La Russie en assure également 30 %. Et depuis le début de la guerre, le gel du trafic maritime a mis à mal le commerce.

En France, une enseigne a déjà anticipé une éventuelle pénurie. En effet, comme le révèlent nos confrères de France Inter ce 28 mars, Metro, grossiste alimentaire pour professionnels, limite désormais l’achat d’huile de tournesol, de colza ainsi que les mélanges de friture à 50 litres par jour client. Première conséquence de cette décision, des clients se déplaçaient une à deux fois par mois, viennent dorénavant chaque jour.

>> A lire aussi : Roman Abramovitch empoisonné en Ukraine : ce que l’on sait 

En Europe, beaucoup de supermarchés ont pris la même initiative

Si, dans l’hexagone, les supermarchés ne limitent pas encore l’achat d’huile de tournesol, ce n’est pas le cas pour les autres pays d’Europe, comme nous vous en informions le 24 mars dernier.

En Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne, Lidl et Colruyt demandent d’ores et déjà à leur clientèle de ne pas dépasser un seuil maximum de produits identiques. Depuis cette mesure, et au moindre réapprovisionnement, les rayons sont pris d’assaut. Ce qui entraine une pénurie, non pas lié au manque d’huile pour le moment, mais au comportement des consommateurs qui font des stocks pour tenir plusieurs mois…

>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : Ces produits Apple que vous ne pourrez peut-être plus trouver 

0