Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pénurie de carburants : que compte faire Macron ?

Publié par La rédaction le 10 Oct 2022 à 12:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le week-end est passé. Pourtant, des Français n’ont toujours pas réussi à mettre la main sur la moindre petite goutte de carburants. Après de longs jours de crise et de pénurie, la France connait probablement une période marquante. Dans les raffineries, tout est à l’arrêt, ou presque. La faute, notamment, à des salariés qui se battent pour faire entendre leurs voix et voir leurs salaires augmenter. Et pour le gouvernement, la tension est bien palpable.

La suite après cette publicité

À lire aussi >>> Prix de l’essence : le gasoil plus cher que l’essence !

Une pénurie de carburants qui n’arrange personne

La suite après cette vidéo

Trois semaines. Telle est la durée de l’actuel conflit qui demeure entre les salariés des principales raffineries de carburants en France et leurs employeurs avec en tête de file : Total. En effet, la grève ne cesse de s’allonger et les directions des grands groupes n’entendent pour l’instant pas négocier le moins du monde pour augmenter les salaires de leurs employés. Résultat : la majeure partie du pays est gangrénée par une pénurie d’essences et de gasoil.

La suite après cette publicité
emmanuel macron tourmente alexis kohler mise en examen

 

Pour le gouvernement, pointé du doigt pour avoir plutôt minimisé le problème, la tension semble augmenter et l’incertitude, elle, commence à s’installer. « L’exécutif a fait preuve d’une immense légèreté », confiait notamment le célèbre Christophe Barbier sur le plateau de BFM TV, sous-entendant, notamment, qu’aucun des ministres ne semblent prendre réelle conscience du problème et de cette nouvelle difficulté supplémentaire liée à la pénurie de carburants dans laquelle se trouvent les Français.

À lire aussi >>> Pénurie d’essence : la mauvaise nouvelle qui vient de tomber

La suite après cette publicité

Emmanuel Macron pourrait prendre les devants

Depuis le début de cette crise, Emmanuel Macron n’a que peu abordé le sujet en public. Pour autant, ses proches confient qu’il est très impliqué sur le sujet de la pénurie de carburants. Et pour cause… Il est plutôt un habitué des grands mouvements sociaux qui concernent le mécontentement de ses concitoyens. Le chef de l’État pourrait donc, après un nouveau week-end infructueux, mettre un sacré coup de pression à son gouvernement pour que ce dernier passe la vitesse supérieur et participe, avec succès, à la fin de ce conflit social entre des employés… et leurs employeurs.

À lire aussi >>> Le plein d’une voiture électrique plus cher que l’essence ? C’est faux, et voici la preuve !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.