Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pfizer : une énorme boulette vient d’être faite avec le vaccin

Publié par Manon CAPELLE le 24 Avr 2021 à 14:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au centre de vaccination d’Epernay, 140 personnes étaient venues pour se faire vacciner. Seulement, une erreur s’est produite. Les 140 personnes ont reçu une injection de sérum physiologique au lieu du vaccin Pfizer

vaccin pfizer personnes Epernay

>>> À lire aussi : Attention ! Pfizer-BioNTech met en garde contre les contrefaçons de son vaccin qui circulent dans le monde !

140 personnes reçoivent une injection de sérum physiologique

Ce 20 avril, ce sont 140 personnes qui se sont rendues au centre de vaccination d’Epernay, dans la Marne, pour recevoir une dose de vaccin. Seulement, ces personnes n’ont pas reçu une injection du vaccin Pfizer mais bien une injection de sérum physiologique. 

Actuellement, aucune explication n’a été fournie pour expliquer cette erreur. Heureusement, cette méprise est sans conséquence pour la vie de ces personnes. En effet, le sérum physiologique est composé d’eau salée. Il s’utilise notamment pour désinfecter les plaies ou comme diluant dans le cadre d’injections.

>>> À lire aussi : Vaccin Pfizer : Un homme décède quelques jours après avoir reçu sa première dose

Prendre un nouveau rendez-vous pour recevoir la dose de vaccin Pfizer

La surprise a été grande pour ces personnes qui pensaient avoir reçu la première dose du vaccin Pfizer. Rapidement, ils ont été prévenus de l’erreur qui venait d’être commisse. France Bleu rapporte que toutes les personnes ont pu échanger avec un médecin. Ce dernier pouvait répondre à leurs questions et leurs éventuelles inquiétudes suite à cette injection.

De plus, les personnes ont pu prendre rendez-vous pour se faire de nouveau vacciner. Certaines d’entre elles se sont déjà faites vaccinées ce vendredi 23 avril.

De leur côté, les autorités sanitaires n’ont fait aucun commentaire sur cette méprise. en effet, ils ont simplement expliqué qu’une enquête avait été ouverte. De plus, « une cadre de santé a été missionnée sur place pour renforcer les procédures de sécurité », explique nos confrères du Parisien.

>>> À lire aussi : Vaccin : Pfizer prend une terrible décision en pleine pandémie