Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vinted dans la tourmente : la plateforme attaquée en justice !

Publié par Quentin VIALLE le 18 Mai 2021 à 22:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Célèbre plateforme de vêtements d’occasion en ligne, Vinted vient d’être attaquée en justice par UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs pointe du doigt une « pratique commerciale trompeuse« . On vous en dit plus dans la suite de cet article !

La suite après cette publicité
Vinted attaquée en justice par UFC-Que Choisir pour "pratique commerciale trompeuse"

@vinted

L’UFC-Que Choisir attaque la plateforme Vinted en justice

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé ce mardi 17 mai qu’elle allait porter une action groupée en justice contre Vinted, l’un des leaders de la vente de seconde main sur internet. Elle pointe notamment du doigt une « pratique commerciale trompeuse » liée à une commission sur chaque transaction se disant optionnelle, mais qui est visiblement obligatoire pour passer commande. « Vinted facture sur chaque transaction, sous l’appellation tendancieuse de ‘Protection acheteurs’, une commission soi-disant optionnelle et dont le montant n’apparaît qu’au moment de payer« , indique l’UFC-Que Choisir.

La suite après cette vidéo

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Les arnaques sur Vinted sont en plus en plus fréquentes, méfiez-vous !

L’association demande le remboursement de tous les utilisateurs facturés

En poursuivant Vinted en justice, l’association souhaite le remboursement de ces frais aux acheteurs depuis l’année 2016. Si le montant exact n’est pas connu, elle estime qu’il pourrait s’élever à plusieurs dizaines de millions d’euros. « C’est 120 millions de visiteurs par an sur l’application. C’est colossal, avec un nombre extrêmement important de transactions« , indique Raphaël Bartlomé, coordinateur des actions judicaires de l’UFC-Que Choisir. La plateforme de vente est notamment présente dans pas moins de 13 pays à l’international, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Affaire à suivre !

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : SFR devant la justice ! Cette offre accusée d’être frauduleuse

Source : LeFigaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.