Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition d’Emile : Un couple suspecté

Publié par Alicia Trotin le 25 Juil 2023 à 11:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’enquête s’intensifie et la compassion est en train de laisser place à davantage de fermeté de la part des policiers en charge de l’affaire. En effet, de nouvelles recrues sont sur le dossier depuis le 18 juillet dernier ainsi qu’une vingtaine d’agents qui s’active pour retrouver le petit Emile disparu depuis 15 jours.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Emile : une théorie très précise dévoilée

La suite après cette vidéo

De longs interrogatoires

La suite après cette publicité

Tous les habitants du Haut-Vernet avaient été entendus par la police. Tous, sauf un couple. Ils ont tous les deux été entendus pendant plusieurs heures par la police. Rien n’a été mis de côté puisque l’histoire du couple paraissait très étrange.

Simultanément à la disparition du petit Emile de deux ans et demi dans les Alpes-de-Haute-Provence, le couple a totalement disparu du village. Ils se sont éloignés alors que les autorités s’activaient à interroger toute la commune.

« Pourquoi êtes-vous partis ? Où étiez-vous ? Qu’avez-vous fait trois jours avant ? » telles ont été les questions posées par les policiers en charge de l’affaire. Selon BFM, l’homme aurait été entendu pendant trois heures, contre deux pour sa compagne.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Emile : Agression, passé politique… Ces erreurs de jeunesse du père qui refont surface

À la recherche d’un indice

Voilà maintenant quinze jours que l’enfant a disparu et les enquêteurs n’ont toujours pas d’indice sur cette affaire. Deux nouveaux juges ont été amenés sur le dossier ainsi que des membres de la section de recherches de Marseille.

La suite après cette publicité

L’objectif est de trouver un indice oublié jusqu’à maintenant : une mèche de cheveux ou un morceau de tissu. Pour cela, la police scientifique passe tous les véhicules au peigne fin pour ne rien laisser au hasard. Décidément, la « complexité de l’affaire » donne du fil à retordre aux autorités.

À lire aussi : « Un tiers impliqué » : nouvelle révélation sur la disparition d’Emile

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.