Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quand le cauchemar prend fin

Publié par Anissa Duport-Levanti le 07 Mai 2013 à 11:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans les cas de disparition, le plus éprouvant est l’incertitude, ne pas savoir ce qu’il est arrivé à un proche. On peut s’imaginer les pires horreurs, mais au bout d’un temps on perd espoir et se convainc d’une mort certaine. Mais parfois, un miracle se produit, comme celui qui s’est produit hier aux États-Unis. 3 jeunes femmes disparues depuis 10 ans ont été retrouvées saines et sauves dans une maison de Cleveland (Ohio).

L’histoire est stupéfiante. Un homme de ce quartier résidentiel passait dans la rue lorsqu’il entend des cris. Il s’approche de la maison d’où ils proviennent et découvre une femme s’acharnant sur la porte, essayant de sortir en s’époumonant. « Je rentrais du McDo, et j’ai entendu une fille hurler dans la maison d’à côté. Elle devenait folle, elle voulait sortir. Et je me suis dit que c’était pas normal, vu qu’aucune fille n’est censée vivre là !  » déclare Charles Ramsey. Il vient donc à son secours immédiatement, mais n’arrive pas plus qu’elle à ouvrir la porte. Il défonce alors la partie inférieure afin que la jeune femme puisse s’extirper. Elle sort avec une petite fille de 6 ans. Charles Ramsey sort son téléphone portable et prévient la police. La jeune femme leur explique « Je suis Amanda Berry. J’ai été kidnappée et j’ai été portée disparue pendant dix ans. Je suis libre maintenant. » Lorsque les forces de l’ordre arrivent sur place, ils découvrent 2 autres jeunes femmes, Gina DeJesus et Michelle Knight, ainsi qu’un deuxième enfant. Leur sauveur n’en revient pas :  » J’ai réalisé que je composais le 911 pour Amanda Berry. Je croyais que cette fille était morte.  » confie-t-il à CNN.

Ces disparitions avaient ému et mobilisé l’Amérique, mais on avait aujourd’hui perdu espoir de les retrouver en vie, et pourtant…

Crédit : AFP

Amanda (au centre), sa soeur (à gauche) et la fille d’Amanda (à droite)
Crédit : AFP

Michelle Knight a été la première a être enlevée, à l’âge de 20 ans, le 23 août 2002 a proximité de chez son cousin. Puis ce fût le tour d’Amanda Berry, 17 ans, le 21 avril 2003, vue pour la dernière fois à la sortie du fast-food où elle travaillait. Et enfin le 2 avril 2004 c’était à Gina De Jesus de s’évaporer dans la nature, à seulement 14 ans alors qu’elle se rendait à l’école. La maison où elles ont été séquestrées durant 10 ans est non loin de l’endroit où elles ont été vues pour la dernière fois, et a seulement quelques rues des habitations de leur famille ! Selon le FBI, les trois jeunes femmes auraient vécu la dernière décennie sans jamais sortir de la maison, et les deux enfants également retrouvés sur place auraient sans doute été conçus avec leurs ravisseurs durant leur captivité. Elles ont été hospitalisées et semblent en bonne santé physique selon les médecins, mais les séquelles psychologiques seront sans doute beaucoup plus longues à réparer.

Michelle Knight (à gauche), Amanda Berry (au centre), Gina DeJesus (à droite) au moment de leur disparition il y a 10 ans

Michelle Knight (à gauche), Amanda Berry (au centre), Gina DeJesus (à droite) au moment de leur disparition il y a 10 ans

3 hommes, des frères de respectivement 50, 52 et 54 ans, ont été interpellés après les déclarations des 3 jeunes femmes. Un des trois frères d’origine hispanique, Ariel Castro, est chauffeur de bus scolaire et le propriétaire de la maison. Les autorités n’ont fait aucun autre commentaires concernant les suspects, mais ils devraient être rapidement mis en examen pour kidnapping, séquestration, et sans doute pour viol aggravé.

Interview de Charles Ramsey

https://www.youtube.com/watch?v=sBYwZAGFQn8&w=606&h=350]

Traduction à partir de 1:10

Journaliste : Quand avez-vous vu Gina ?

Charles Ramsey : Envrion 5 minutes après que la police débarque. Amanda leur a dit qu’il y avait deux autres filles à l’étage. Ils sont allés les chercher et quand ils sont revenus avec elles j’étais stupéfait car je pensais qu’ils ressortiraient bredouilles ! Je ne savais pas qui pouvaient être ces deux autres filles. Et mon voisin, il a eu de sacrées couilles de faire ça, parce qu’on voyait ce type tous les jours ! Tous les jours ! Je l’ai côtoyé pendant un an ! J’ai fais des barbecue avec ce mec, on a passé des soirées ç faire de grillade et écouter de la musique !

Journaliste : Vous n’aviez aucun indice sur ce qu’il se passait ?

Charles Ramsey : On n’en avait aucune idée ! Personne ne pouvait deviner qu’elles étaient là, on ne les a jamais vues sortir de la maison, tout le monde vous le dira. Il avait l’air normal, il allait dans le jardin, jouait avec son chien, bricolait sa voiture et sa moto, et rentrait chez lui. Ce n’est pas quelqu’un qu’on remarquait, il n’avait rien d’intéressant, il était si banal ! Enfin jusqu’à aujourd’hui…

Journaliste : Quelle a été votre réaction en découvrant le visage de cette jeune femme ?

Charles Ramsey : J’ai su que quelque chose n’allait pas quand j’ai vu cette jolie petite blanche appela un noir à l’aide. Quelque chose n’était pas normal. C’était soit une sans-abri, soit elle avait de gros problèmes, ce sont les deux seules raisons qui auraient la pousser à faire appel à un noir (rires).

Souvenez-vous aussi de l’incroyable histoire de cette femme déclarée morte puis retrouvée vivante !

0