Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quatrième dose de vaccin anti-Covid : Pouvez-vous en bénéficier ?

Publié par Céline le 21 Juil 2022 à 17:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 20 juillet 2022, suivant l’avis des autorités scientifiques, le gouvernement a décidé qu’il allait désormais élargir l’administration d’une deuxième dose de rappel de vaccin anti-Covid aux femmes enceintes. Mais aussi aux personnes de moins de 60 ans « à risque », ainsi qu’à leurs proches.

 

Plus de 5 millions de personnes pourront désormais recevoir une dose de rappel

Après le pic épidémique de la 7e vague, le gouvernement a souhaité suivre les recommandations de la Haute Autorité de santé. En effet, alors que jusque-là le rappel de vaccination était ouvert aux personnes immunodéprimées, ainsi qu’aux personnes de plus de 60 ans, il est dorénavant accessible aux femmes enceintes. Ainsi qu’aux majeurs « à risque » et à leurs proches.

C’est donc environ cinq millions de personnes qui sont à présent concernées par cet élargissement. En France, pas moins de 17 millions de personnes sont ainsi éligibles :

  • Les personnes âgées de plus de 18 ans identifiées comme étant « à risque »
  • Les femmes enceintes
  • Les proches des personnes immunodéprimées et celles vulnérables

Ces personnes peuvent donc faire leur dose de rappel dès trois mois après le premier rappel pour les plus fragiles. Pour les autres, il est demandé d’attendre six mois après la dernière dose.

Covid-19 le droit à la 2e dose de rappel élargie

Pixabay

Aucun élargissement global à la population envisagé

Cependant, le gouvernement n’envisage en aucun cas que le reste de la population puisse avoir droit à cette deuxième dose de rappel.

« À ce jour, il n’y a pas de scénario qui étendrait le deuxième rappel à tous, même s’il est nécessaire de rester prudent », indique notamment le ministère de la Santé.

Pour mémoire, selon la liste du Ministère de la Santé, les comorbidités sont :

  • Démence
  • Pathologies cardio-vasculaires
  • Immunodépression congénitale ou acquise
  • Diabètes de types 1 et 2
  • Pathologies neurologiques
  • Pathologies respiratoires chroniques
  • Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie
  • Insuffisance rénale chronique
  • Cancer ou hémopathie maligne
  • Obésité stade 3
  • Maladies hépatiques chroniques
  • Troubles psychiatriques
Source : France Info
0