Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Remaniement : quels sont les ministres susceptibles de quitter le gouvernement ?

Publié par Elodie GD le 12 Juin 2023 à 18:00

Un remaniement serait en préparation au sein du gouvernement. Un remaniement cohérent avec la volonté d’Emmanuel Macron de relancer son quinquennat. Et, selon les pronostics, certains ministres seraient sur la sellette.

>> A lire aussi : Tensions à l’Elysée entre deux ministres : Emmanuel Macron « estomaqué »

Un remaniement à venir ?

Les rumeurs de remaniement se précisent. Méthode idéale pour « réaffirmer un cap clair avec des gens qui font le taff » , comme l’explique une députée Renaissance, il permettrait à Emmanuel Macron de se débarrasser des éléments dont il ne veut plus.

En effet, le président reprocherait à certains de ses ministres de ne pas être assez « visibles » ou encore de ne pas avoir assez marqué l’opinion publique. « Trop de dossiers n’avancent pas assez à son goût, et ces ministres-là, il faut les changer » , explique un conseiller de l’Élysée au micro de RTL.

Selon les sources de RTL, seuls 5 ou 6 ministres ne seraient pas inquiétés sur les 41 qui composent le gouvernement.

>> A lire aussi : « Je leur ai mis une cartouche » : Emmanuel Macron excédé par deux ministres, il les remet à leur place

« C’est un boulet »

Ainsi, dans certains médias, il est question d’un remaniement prévu aux alentours du 14 juillet, date du bilan des « cent jours » . D’autres en revanche se demandent si Emmanuel Macron n’attendrait pas les élections sénatoriales qui se tiendront en septembre ou encore le vote des textes budgétaires qui lui aura lieu en novembre. Peut-être les élections européennes en janvier prochain ?

Autre questionnement : quels sont les ministres qui ont le plus de chance d’être remplacés ? Selon les pronostics, Marlène Schiappa serait l’une des ministres à quitter le gouvernement en cas de remaniement. Pour cause, l’interview de la secrétaire d’État chargée de l’Économie Sociale et Solidaire dans Playboy a fait beaucoup de bruit au moment de sa sortie.

Un membre de la Renaissance lui a par ailleurs reproché de trop se mettre en avant. « C’est un boulet pour nous. Il faut qu’elle parte au prochain remaniement. Marlène avait une image de ministre populaire. Là, on ne parle plus de ce qu’elle fait, mais d’elle. On n’est pas là pour montrer sa gueule » , avait-il déploré.

Le club des invisibles dans le viseur

A contrario, on reproche au ministre de la Santé, François Braun, son manque de visibilité. Il est même souvent décrit comme faisant partie du club des invisibles. Un qualificatif qu’il a choisi de se réapproprier avec humour en organisant, le 12 avril dernier, un « dîner des invisibles » .

Selon une source interrogée par Le Parisien, François Braun « se démène beaucoup, mais les résultats ne sont pas là, il est débordé » .

Trop discret, Pap Ndiaye risque de subir le même sort que son confrère. « Il donne le sentiment d’être perdu. On n’a jamais mis autant d’argent pour les profs, mais personne ne le sait. C’est quand même un problème » , analyse un élu Renaissance.

Le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion risque de subir la même chose. Pas pour les mêmes raisons cependant. En effet, l’image d’Olivier Dussopt est désormais associée à la réforme des retraites. Conséquence : les Français ne veulent plus de lui. Autre ombre au tableau : il sera bientôt jugé pour favoritisme.

>> A lire aussi : « 49.3 » : Cet amusant cadeau de Noël offert à Elisabeth Borne par ses ministres

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.