Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Borne dans l’embarras : un ministre déjà au coeur d’une polémique après le remaniement

Publié par FJ le 16 Août 2022 à 7:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elisabeth Borne a été élue Première ministre par Emmanuel Macron le 16 mai 2022. Mais malheureusement son début de quinquennat ne s’est pas passé comme prévu puisqu’un ministre qu’elle a désigné a été obligé de démissionner après des accusations de viols. Et ce lundi 15 août 2022, un autre a été visé par une autre polémique.

elisabeth borne ministre remaniement polemique
Les vidéos du jour à ne pas manquer

Elisabeth Borne, un début de quinquennat compliqué

Emmanuel Macron a été élu président de la République pour un second mandat le dimanche 24 avril 2022, face à Marine Le Pen. Et cela n’a pas été de tout repos pour le président de la République qui a dû faire face à un flot de critiques. Et pour cause, de nombreux Français ont fait part de leur mécontentement après un premier quinquennat polémique. 

En effet, le mari de Brigitte Macron a fait face à de nombreuses crises comme les Gilets Jaunes ou encore la crise du Covid-19. Mais pour montrer qu’il avait entendu les Français, Emmanuel Macron a décidé de revoir totalement son gouvernement. C’est donc sans grande surprise qu’il a désigné Elisabeth Borne en tant que Première ministre le 16 mai dernier, à la place de Jean Castex. 

Un autre ministre dans la tourmente

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Et pour cause, elle avait désigné Damien Abad en tant que ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Une fonction qu’il a dû quitter après plusieurs plaintes pour viol et agressions sexuelles. Mais ce lundi 15 août 2022, c’est un autre ministre qui fait parler de lui.

Il s’agit de Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique. Comme le rapporte Libération, il est fermement opposé au mariage pour tous : « Christophe Béchu, nouveau ministre de la Transition écologique, s’était opposé en 2013 au mariage pour tous, ‘menace pour l’équilibre de notre société’ selon lui. En 2016, il fait retirer les affiches de prévention contre le VIH dans sa ville d’Angers. »

0