Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ski : Très mauvaise nouvelle sur les pistes françaises

Publié par Victor Adan Vergara le 28 Déc 2022 à 13:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela ne fait que quelques jours que les stations de ski ont ouvert leurs portes. La douceur et la pluie de ces derniers jours en montagne ont fortement perturbé l’activité. La moitié des pistes françaises sont fermées.

À lire aussi : Hiver : Attention, voici le nombre maximum d’épaisseurs que vous devez porter !

Laurent Reynaud, délégué général de Domaines Skiables de France, a expliqué à l’AFP : « On avait attaqué les vacances de Noël avec une bonne situation suite à une vague de froid et de neige, mais à partir de la fin de la semaine dernière, la douceur et les pluies ont conduit à la fermeture de la moitié des pistes » . Un super départ, gâché par les températures anormalement hautes.

La moitié des pistes de ski sont fermées en France

L’hiver est de retour, de quoi se régaler avec des recettes faites de fromages et s’amuser lors du Nouvel An. D’autres, ne s’éclatent pas vraiment. Et cela, à causes de températures trop douces pour la saison. La douceur actuelle touchent particulièrement les stations situées en basse montagne. Le DSF a rapporté que la moitié des pistes sont impraticables dans l’Hexagone. Parmi les zones les moins touchées, on note les Alpes du Sud et du Nord ainsi que la Savoie.

Cependant, d’autres massifs sont fatalement touchés par cette douceur mêlée à la pluie. C’est le cas des Pyrénées (1 piste ouverte sur 4), les Vosges et le Jura (moins d’une piste sur 4 ouvertes). Pour les stations de ces zones, la situation est préoccupante.

De nombreuses stations, comme La Pierre-Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques), Saint-Pierre de Chartreuse/Le Planolet (Isère), Semnoz (Haute-Savoie), Le Tanet (Vosges) ou Croix de Bauzon (Massif Central) ont dû fermer ces derniers jours.

À lire aussi : Raclette : Comment faire des versions plus allégées ?

400 000 personnes qui vivent de l’activité montagnarde

L’angoisse se fait ressentir. La neige manque à l’appel, et les stations ne sont pas sûres que les Français maintiennent leurs réservations. Il y a déjà deux ans, les pistes de ski étaient particulièrement affectées par l’épidémie de Covid. L’année dernière, la saison a été bonne. Cette année, les stations de ski risquent d’à nouveau vivre une saison compliquée. À noter, en France, ce sont quelque 400 000 personnes qui vivent de l’activité montagnarde.

ski sans neige france station piste hiver temperature

Ce problème de climat a poussé certaines stations de ski à s’adapter. Certaines utilisent de la « neige de culture » et d’autres développent d’autres activités pour continuer d’être attractives.

Un début de saison compliqué. Cependant, il ne faut pas tomber dans le pessimisme, selon Gianni Ragona, directeur de trois stations de Haute-Garonne. En effet, il a souligné qu’il reste encore de longs mois devant eux. Et que « Janvier-février-mars, ça représente environ 80 % du chiffre d’affaires » . Croisons les doigts pour que la neige revienne sur nos montagnes.

À lire aussi : Froid et premiers flocons : comment préparer sa maison pour l’hiver ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0