Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Inclure Home Page

Froid et premiers flocons : comment préparer sa maison pour l’hiver ?

Publié par Alicia Trotin le 10 Déc 2022 à 8:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous l’avez certainement ressenti, ces derniers jours, une énorme vague de froid s’est abattue sur l’hexagone. Le froid et les premiers flocons sont les premiers signes de l’hiver. C’est pourquoi, il est temps de préparer votre habitat pour la saison fraiche. En effet, l’arrivée des basses températures n’implique pas uniquement d’allumer le chauffage, c’est toute votre maison qu’il faut protéger des gelées. Voici quelques conseils pour chouchouter votre intérieur et peut-être faire quelques rénovations avant la neige.

À lire aussi : Comment ne pas avoir froid l’hiver ? Ces astuces vont vous changer la vie

préparer sa maison à l'hiver

Bien préparer sa maison à l’hiver nécessite de prendre en compte un certain nombre d’astuces pour garder votre habitat en bon état. Fenêtres, chauffage, cheminée, eau et même isolation, autant de critères à prendre en compte. Pensez à l’entretien de votre petit nid avant l’arrivée des températures négatives et suivez ces quelques conseils.

Penser à l’entretien de son chauffage

La sensation de froid peut venir d’un problème de chauffage. La première chose à faire lorsque l’hiver arrive, c’est de nettoyer votre radiateur. Épousseter les poussières et vérifier que rien n’encombre le chauffage. Si vous pouvez, n’hésitez pas à informer votre propriétaire de défaillances ou tout simplement de l’existence de modèles plus économiques qui vont chauffer plus vite et couter moins cher.

Si vous êtes dans une maison, votre chaudière mérite un entretien annuel par un professionnel. En fonction du système, gaz, fioul ou bois, de faire un bilan avec un expert pour repérer des failles avant le grand froid. Pensez également à vérifier le bon fonctionnement de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, les accidents domestiques peuvent avoir lieu l’hiver à cause d’un chauffage défectueux.

Entretenir sa cheminée

Quoi de mieux qu’une cheminée en hiver, le son du crépitement des flammes et la chaleur qui se diffuse dans la pièce à vivre. Un plaisir certes, mais qui mérite tout autant qu’un autre système de chauffage, de l’entretien.

En effet, si vous avez un conduit d’évacuation des fumées pour une chaudière par exemple, ou une cheminée, vous devez faire une vérification avant de la réutiliser. Légalement, c’est obligatoire et imposé par le règlement sanitaire départemental type (RSDT). Il doit y avoir deux rendez-vous dans l’année : une fois lors de l’utilisation de votre cheminée, et une autre fois en dehors de cette période.

Protéger les canalisations de sa maison

Cela peut paraitre étrange de s’inquiéter pour ses tuyaux, mais avec le froid et surtout les gelées, vos tuyaux peuvent exploser. Lors d’une chute brutale de température, l’éclatement d’un tuyau peut causer un dégât des eaux. Il vaut mieux demander l’avis à un expert, mais parfois, il peut être nécessaire d’envelopper vos tuyaux aussi bien intérieurs qu’extérieurs.

Pour les tuyaux se trouvant dans votre jardin, pensez à les vider. Il faut vider les robinets extérieurs et les fermer jusqu’au retour des beaux jours. Ainsi, vous êtes certains de ne pas avoir de mauvaises surprises au printemps.

À lire aussi : Lidl : ce radiateur va se vendre comme des petits pains cet hiver

Prendre garde à l’humidité

L’humidité l’été, nous n’y faisons pas attention, cependant avec l’arrivée de l’hiver et du froid, cela peut rapidement se ressentir. Vérifiez le bon fonctionnement de votre système de ventilation. S’il n’y a pas d’air à l’intérieur de votre habitation, le risque de moisissure augmente. Donc, regardez vos VMC souvent placées dans la cuisine et dans la salle de bain.

Avec le froid, l’eau qui ne s’évacue pas reste dans les murs. Laissant de mauvaises odeurs et dégradant votre confort de vie. Ne pas allumer le chauffage dans sa salle de bain par économie, c’est une très mauvaise idée par exemple. L’humidité dans la pièce va avoir du mal à s’en aller et c’est ainsi que vous pouvez vous retrouver avec des champignons au plafond.

Prendre du temps pour l’isolation

Le froid passe, tout le monde le sait, par le dessous des portes et des fenêtres. Alors lorsqu’on parle d’isolation, pensez en premier lieu aux coupes-froid à l’intérieur de votre maison. Poser un bas de portes et refaire les joints de ses fenêtres peuvent également être nécessaire. Une étude a prouvé que 20 % des pertes de chaleurs dès l’automne pouvait être causées par une mauvaise isolation de vos portes et fenêtres.

Aventurez-vous dans les combles de votre maison. 30 % des déperditions de chaleurs peuvent aussi provenir d’une mauvaise isolation sous la toiture. Cela peut aussi vous permettre de moins dépenser en chauffage, et donc en électricité.

Inspecter sa toiture avant l’hiver

Prenez un peu de temps un jour ensoleillé pour jeter un premier coup d’œil à vos gouttières. Vérifiez qu’elles soient vidées, dégagées, et surtout bien en place pour passer l’hiver. Un simple amas de feuilles mortes peu empêcher l’eau de s’écouler. En vous aventurant sur le toit, vous veillerez bien à regarder si de la mousse ne s’est pas incrustée dans vos tuiles. Tout d’abord, cela peut abimer votre toit, mais, tout autant, coûter cher en réparations. En cas de champignons ou de mousses sur votre toit, il faudra faire appel une société spécialisée pour démousser votre toit.

À lire aussi : Hiver : ces deux mois s’annoncent comme les plus froids de l’année

0