Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Quelle est l’origine de la fête du Nouvel An ?

Publié par Gabrielle Nourry le 20 Déc 2022 à 14:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui ne s’est jamais posé une question à laquelle il n’a pas trouvé de réponse ? Nous sommes là pour vous éclairer sur des sujets en tous genres. Chaque jour, le TDN vous propose une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez certainement. Des anecdotes dont vous pourrez vous vanter lors de votre prochain repas en famille ou d’une soirée entre amis. L’idéal pour impressionner votre entourage !

Après s’être demandé pourquoi on parle parfois tout seul, on s’intéresse à une fête de fin d’année, le Nouvel An. À votre avis, quelle est l’origine de cette célébration ?

nouvel an

À lire aussi : Le saviez-vous : Foie gras, fruits de mer, dinde, bûche… Pourquoi en mange-t-on à Noël ?

Le jour de l’an n’a pas toujours été fêté le 1er janvier

Entre Noël et Nouvel An, l’hiver est une période festive. Mais quelle est l’origine du réveillon de la Saint-Sylvestre pour fêter la nouvelle année ? Étonnamment, le 1er janvier n’a pas toujours été le premier jour de l’année en France, donc le Nouvel An a été célébré à différentes dates selon les pays et les époques.

Il faut attendre le 9 août 1564 pour que le roi de France Charles IX harmonise les dates grâce à l’Édit de Roussillon. Cette loi fixe au 1er janvier les pratiques dans le royaume. « Voulons et ordonnons qu’en tous actes, registres, instruments, contracts, ordonnance, dicts tant patentes que missives, et toute escripture privée, l’année commence dorénavant et soit comptée du premier jour de ce moys de janvier » peut-on lire dans l’article 39.

Des changements auront de nouveau lieu lors de la Révolution française. De 1792 à 1806, le début de l’année est fixé au jour où le soleil franchit le point équinoxial d’automne, soit le 22 septembre. C’est finalement un arrêté du Conseil d’État du 23 mars 1810 qui choisit le 1er janvier comme un jour férié légal.

À lire aussi : Nouvel An : Quelles sont les meilleures destinations cette année ?

Le Nouvel An est rempli de coutumes

Pourquoi parle-t-on, aussi, de Saint-Sylvestre ? Il s’agit du 33e pape, il aurait rendu son dernier souffle le 31 décembre d’où le nom du 31 décembre. Le Nouvel An est une fête qui a de nombreuses coutumes. Pour le réveillon, il est courant de s’habiller avec des vêtements brillants, argentés, dorés ou pailletés. La tradition veut que l’on porte au moins une pièce neuve le premier jour de l’année.

Traditionnellement, un bout de gui porte-bonheur est accroché au plafond ou au-dessus de la porte d’entrée. À minuit, on s’embrasse dessous en échangeant des vœux. La coutume veut que l’on échange autant de baisers que de baies de gui sur le bouquet. Le Nouvel An est souvent synonyme d’abondance avec beaucoup de nourritures et de boissons.

Lorsque les douze coups de minuit retentissent, il convient de faire attention aux premières fois. Il faut être de bonne humeur afin de l’être tout le reste de l’année. On dit également que le jour de la semaine où tombe le 1er janvier détermine le temps de l’année. Puisqu’il sera un dimanche, l’hiver de l’année 2023 devrait être doux, le printemps humide, l’été et l’automne venteux.

À lire aussi : Le saviez-vous : D’où vient la tradition du sapin de Noël ?

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

0