Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Scandale : Un sondage Ifop sur les tenues des lycéennes provoque la colère des internautes ! (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 30 Sep 2020 à 12:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Ifop a lancé un sondage intitulé « Qu’est qu’une tenue correcte pour une fille au lycée » . Cette étude intervient dans le contexte des manifestations de lycéennes contre les règlements de certains établissements qui sont exigeants sur les habits des jeunes femmes. Ce sondage a scandalisé les internautes. Découvrez ce sondage dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Le « love bombing » : une mode perverse qui fait des ravages sur les sites et les applications de rencontres…

Un sondage sur les tenues des lycéennes

C’est le nouveau débat du moment : les vêtements des lycéennes. Les mouvements de protestations contre les règlements d’établissements exigeant une « tenue décente » se multiplient. Pour rebondir sur le sujet, l’institut Ifop a lancé un sondage qui a été publié dans Marianne. Le sondage est intitulé « Qu’est qu’une tenue correcte pour une fille au lycée » . Elle a été réalisée grâce à un échantillon de 2027 Français. Dans les questions, on retrouvait la pratique du « no bra » soit le « sans soutien-gorge », le port du crop top qui laisse apparaître le nombril ou encore le port d’un haut décolleté.  Les interrogés devaient dire s’ils pensaient qu’il fallait autoriser ou interdire chacune de ces pratiques.

On remarque notamment que 62 % des personnes interrogées voudraient interdire les décolletés plongeant pour les lycéennes et 66% veulent bannir le « no bra » dans les lycées. Le crop top reçoit un peu moins d’opposition avec 55% de personnes contre dans les établissements. Le sondage révèle aussi la tranche d’âge des personnes opposées à ces tenues. Les 65 ans et plus sont ceux qui sont le plus opposés, il y a un véritable effet de génération. Toutefois, même chez les jeunes certains chiffres restent importants comme pour le décolleté : 58% des 18-29 ans interrogés sont pour l’interdiction. Les positions sont plus partagées en ce qui concernent le dévoilement des jambes. En effet, 56% sont opposés au port du mini-short et 49% sont contre la mini-jupe.

Les internautes scandalisés

Cependant, ce sondage n’a pas du tout plu aux internautes. Il a été jugé « sexiste  » et « moralisateur » et « sans intérêt ». On pouvait notamment lire sur Twitter : « Bientôt : pour ou contre le droit de vote des femmes ? », « Et si on laissait tranquille le corps des jeunes femmes dans toute leur diversité et leurs choix ? »,« Marianne parle des tétons de jeunes filles mineures », « Je viens de voir passer le sondage ifop/Marianne sur les tenues des filles au lycée. J’ai présentement la nausée et envie de tout péter en même temps. Laissez les filles tranquilles » . 

Ifop a cherché à se défendre. L’institut explique avoir seulement voulu connaître l’avis des Français sur ce « sujet de société » mais aucunement dicter ce qu’il faut penser.

Source : France Info

A lire aussi : Un professeur critique le décolleté « trop voyant » d’une collégienne, le père monte au créneau (vidéo)

0