Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Tchernobyl : un incendie se rapproche dangereusement de la centrale nucléaire ! (vidéo)

Publié par Justine le 14 Avr 2020 à 12:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le monde est préoccupé par l’épidémie de Coronavirus, l’Ukraine se bat contre un incendie qui se rapproche de la tristement célèbre centrale nucléaire de Tchernobyl. Découvrez les images impressionnantes du feu en cours dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Le site de Tchernobyl va-t-il devenir le nouveau Disneyland ?

La centrale de Tchernobyl est menacée par un incendie

Déclaré le 4 avril, l’incendie a réduit en cendres plus de 20 000 hectares malgré le travail incroyable des 400 pompiers ukrainiens. Heureusement, Volodymyr Demtchouk, un haut responsable des services d’urgence ukrainien a publié une vidéo sur Facebook où il annonce que « La centrale nucléaire de Tchernobyl, les lieux de stockage de déchets radioactifs et les autres infrastructures cruciales de la zone d’exclusion ne sont pas menacés ».

Même si les autorités se veulent rassurantes, l’ONG Greenpeace est quant à elle paniquée. Selon elle, il s’agit du « pire incendie jamais observé dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, qui forme un rayon de 30 kilomètres autour de l’ancienne centrale », relate le Huffington Post. Pire, il ne serait qu’à 1,5 kilomètre de la centrale accidentée en avril 1986 (encore couverte d’une arche) affirme l’ONG grâce à des images satellites.

>>> À lire aussi : Que sont devenus les chiens oubliés de Tchernobyl ?

Le taux de radioactivité de Tchernobyl a augmenté ?

Malheureusement, le feu est entretenu par des vents violents et les hélicoptères bombardiers d’eau ont beaucoup de mal à y faire face. « Gigantesque » et « imprévisible », l’incendie est quasiment impossible à maîtriser selon Sergiy Zibtsev, directeur du centre régional des incendies en Europe de l’Est.

Après avoir indiqué que les niveaux de radiation dans l’épicentre de l’incendie étaient largement supérieurs aux normes, Iegor Firsov, le chef par intérim de l’inspection écologique gouvernementale est revenu sur ses propos. Désormais, les autorités ukrainiennes confirment que le taux de radioactivité n’a pas bougé.

Ce désastre a été provoqué par un jeune homme de 27 ans habitant près de la zone de Tchernobyl. Il a affirmé à la police qu’il a mis le feu à l’herbe « pour s’amuser ». Au vu de l’ampleur des dégâts, il risque jusqu’à 5 ans de prison pour « destruction de la végétation ».

>>> À lire aussi : Chernobyl : avec la série à succès, les Instagrameurs envahissent les lieux de la tragédie