Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pour échapper aux violences conjugales de son conjoint, elle décide de faire l’impensable

Publié par Jade le 11 Déc 2019 à 18:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour échapper aux violences conjugales de son mari, une femme décide de sauter par la fenêtre avec son bébé.

La suite après cette publicité

La victime a fait preuve de courage pour échapper aux violences conjugales de son conjoint

Les faits se sont déroulés le samedi 7 au soir à Clermont-Ferrand. Peu avant 20H00, une violente dispute conjugale a éclaté dans un couple à leur domicile situé quartier de la Gauthière. Le jeune homme de 26 ans, sous l’emprise de l’alcool, a asséné plusieurs coups au visage de sa compagne.

La suite après cette vidéo

La victime terrifiée, par les violences conjugales son conjoint, s’est alors emparée de son bébé de 18 mois avec lequel elle s’est enfermée à clef dans une chambre. Mais son compagnon, fou de rage et armé d’un couteau, a réussi à défoncer la porte.

La suite après cette publicité

Prise de panique, la victime âgée de 23 ans s’est alors jetée par la fenêtre située au 1er étage avec son bébé dans les bras.

>>> À lire aussi : Un bébé est mort en retournant dans l’incendie de sa maison pour récupérer son chien

L’individu a été interpellé par la police

La suite après cette publicité

La jeune femme de 23 ans, a fait preuve d’un très grand courage et n’a pas hésité à s’enfuir de son appartement pour protéger son enfant et fuir les violences conjugales de son compagnon. Blessée au bassin, la jeune femme a été conduite aux urgences. Par chance, son bébé est sain et sauf. Il a été hospitalisé pour passer des examens de contrôle afin de s’assurer que tout est en ordre.

Des policiers se sont rendus au domicile du couple. Le conjoint, a été interpellé dans l’appartement en compagnie de deux amis. Le deuxième enfant du couple, âgé de 4 ans, a été confié à des proches.

Les violences conjugales sont des actes répréhensibles par la loi et ne sont en aucun cas tolérées. Si les hommes ne savent pas contrôler leur taux d’alcoolémie, des cures sont envisageables. Mais leurs conjointes ne doivent en aucun cas subir leur excès de colère.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Cette journaliste sportive découvre que son mari est infidèle d’une manière improbable (Vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.