Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Affaire Elisa Pilarski : nouvelles révélations terrifiantes sur Curtis

Publié par FJ le 06 Déc 2020 à 15:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une affaire qui défraie la chronique depuis plusieurs mois maintenant. Elisa Pilarski a été tuée par son chien Curtis. Les éléments de l’enquête ont mis en lumière des éléments troublants comme le fait que le chien aurait été dressé pour tuer.

Publicité
elisa pilarski curtis dressé tué

>>> À lire aussi : Elisa Pilarski : que va-t-il arriver à Curtis ?

Affaire Elisa Pilarski : le fait-divers improbable

C’est une histoire qui fait énormément parler depuis plusieurs mois maintenant. Le 16 novembre 2019, Elisa Pilarski est retrouvée morte dans une forêt. La jeune femme était alors enceinte de six mois. Son compagnon a déclaré qu’elle avait été attaquée par plusieurs chiens lors d’une chasse à courre.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Mais quelques jours après, les premiers éléments de l’enquête ont mis en lumière des faits troublants. En effet, la jeune femme aurait en réalité été tuée par son propre chien, Curtis.

Ce dernier a été importé illégalement en France et a déjà eu des comportements étranges. En effet, une proche du couple avait déclaré dans une interview accordée à Sept à Huit que le chien avait déjà tenté de l’agresser.

>>> À lire aussi : Elisa Pilarski : le prix exorbitant de l’affaire toujours pas élucidée

Publicité

Un chien dressé pour tuer ?

« Un jour, je ne sais pas pourquoi son chien a commencé à grogner comme s’il voulait avoir la mainmise sur moi. J’ai senti que ce n’était pas bon. Je suis partie dans ma chambre, le chien m’a suivie tout en étant assez menaçant. Je me suis cachée sous ma couette. Le chien s’est mis sur moi, sur le lit, en me coinçant et en grognant. J’ai fait la morte toute la matinée jusqu’à ce que Christophe Ellul rentre ». 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Mais les enquêteurs ont fait une autre découverte. En effet, le compagnon d’Elisa aurait dressé le chien pour que ce dernier tue. Il lui a inculqué ce qu’on appelle « le dressage au mordant ». Cette pratique est interdite en France et c’est ce type de dressage qui aurait entraîné la mort d’Elisa Pilarski.

Publicité

Son compagnon est entendu par les enquêteurs pour homicide involontaire.

>>> À lire aussi : Affaire Elisa Pilarski : Curtis reçoit un soutien de taille d’une personnalité qui ne mâche pas ses mots !