Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

En insultant son Rottweiler, cet homme était loin d’imaginer ce qui allait lui arriver !

Publié par Elisa GERLINGER le 17 Nov 2020 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un Anglais de 23 ans a été surpris en train d’insulter son chien. Il lui a alors été interdit de garer des animaux de compagnie pendant cinq ans.

Malheureusement, la maltraitante animale existe bel et bien. Cet Anglais de 23 ans l’a récemment prouvé encore une fois. L’homme a été surpris publiquement en train d’insulter son chien. On peut entendre le propriétaire du Rottweiler nommé Lulu, lui crier dessus dans un enregistrement de 59 secondes. « Va dans ton putain de lit maintenant, va dans ton propre lit maintenant, maintenant, tu restes ici putain. Sale petit cabot » , s’énerve Joshua Ponsford. « Vous et votre chien de balle de merde, j’en ai marre de tous tes jouets cachés. Ferme-là » , peut-on entendre dans un autre enregistrement.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

L’homme condamné par la justice

L’organisme de bienfaisance pour les animaux a reçu ces enregistrements et a poursuivi en justice l’Anglais. La Cour magistrale de Bristol a interdit, ce 4 novembre, à Joshua Ponsford de garder des animaux de compagnie pendant cinq ans. L’homme a plaidé coupable d’une infraction au bien-être des animaux. L’accusé est également contraint par un couvre-feu durant six semaines. Il doit également compléter 20 jours d’activité de réadaptation et doit payer des frais de 200 livres, soit 223 euros, plus une suramende compensatoire de 90 livres, soit 100 euros.

Le chien placé dans un refuge

La suite après cette publicité

Lulu a été confiée aux soins de la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) et est actuellement au Bristol Animal Rescue Center où elle est toujours en rééducation. « C’est mon opinion d’expert que Lulu a sans aucun doute souffert de la peur mentale et de la terreur à la suite des violences verbales de M. Ponsford, comme le montrent les enregistrements audio. » , a déclaré le vétérinaire David Martin. Le personnel dit que c’est une chienne adorable qui s’est bien liée avec ses soignants mais qui a encore besoin de temps pour s’adapter à de nouvelles situations avant de trouver une nouvelle maison aimante.

A lire aussi: Les deux chiens de Joe Biden ont leur propre compte Twitter

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.