Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

« Des conditions d’élevages abominables » : Hugo Clément dénonce un éleveur « engages » partenaire de le Gaulois !

Publié par Jessy le 25 Août 2022 à 19:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plusieurs marques de viandes se disent engagées dans le bien-être animal. Mais sur Twitter, Hugo Clément a dénoncé les pratiques d’un éleveur qui figure sur une barquette de cuisse de lapin le Gaulois, en citant L214. L’association avait déjà attaqué Burger King en juin dernier dans une vidéo choc.

Publicité

Deux photos prises par L214 lors de l’enquête visant « l’éleveur engagé »

Hugo Clément dénonce un « éleveur engagé » épinglé par L214 !

Dans les rayons de nos supermarchés, certaines marques mettent en avant les « éleveurs engagés » dans le bien-être animal. Et si cela peut aider les consommateurs à choisir une viande plus respectueuse de l’animal, la réalité semble tout autre. Alors qu’une tiktokeuse a été accusée de maltraitance après avoir fait une teinture à son chien, Hugo Clément a dénoncé les pratiques d’un éleveur. Sur une barquette de cuisse de lapin le Gaulois, une photo d’un « éleveur engagé » est mis en avant. Mais L214 a enquêté dans l’élevage de l’homme. « Et devinez quoi ? c’est l’horreur » explique le journaliste. Hugo Clément a ensuite partagé l’enquête de l’association, qui dénonce des « lapins en piteux états » et « des conditions d’élevage abominables » .

Publicité

De la poudre aux yeux pour les consommateurs ?

Sur les photos, l’horreur nous submerge. Les lapins sont dans des états déplorables. Entassés dans des cages grillagées, des lapereaux mutilés par leur propre mère (causé par le stress), des cadavres gisant dans les excréments de lapins… Une scène d’horreur qui remet tout le concept « d’éleveur engagé » en doute. Cette appellation n’est présente que pour rassurer les consommateurs ? Le bien-être animal est-il réellement respecté ? Des enquêtes ont elles lieux pour s’assurer de l’engagement des éleveurs ?

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Tant de questions que le consommateur se posera désormais. À la suite de son tweet, Hugo Clément a également indiqué que « plusieurs vétérinaires ont été choqués » par les images. Une vidéo tournée par L214 montre les réactions des vétérinaires. Si le bien-être animal est de plus en plus important pour les consommateurs, il est également important de faire attention à la viande que vous achetez Méfiez-vous par exemple de ces lignes blanches sur les poitrines de poulet.

Source : @hugoclement (twitter)

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.