Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

« Je ne pratique pas la sodomie, les animaux le font s’ils en ont envie… » Un élu municipal condamné pour zoophilie

Publié par Céline le 19 Mai 2022 à 9:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que l’affaire Dubaï Porta Potty a récemment éclaté au grand jour, une autre affaire a choqué la rédaction de TDN ce matin…  « Je ne pratique pas la sodomie, les animaux le font s’ils le désirent », a avoué un élu municipal lors de sa comparution au tribunal pour zoophilie !

Je ne pratique pas la sodomie, les animaux le font s'ils en ont envie… Un élu municipal condamné pour zoophilie !

Pixabay

Un élu municipal dénoncé par son frère pour ses actes zoophiles

Alors que certains prennent étonnamment plaisir à « s’amuser » avec des poules… Cet élu municipal a été dénoncé par son propre frère ! Celui-ci, exerçant dans une commune située dans le Rabastinois, dans le Tarn, a été condamné ce mardi 17 mai pour avoir atteint sexuellement un animal domestique… Le tribunal d’Albi a ainsi décidé de le condamner à 18 mois de prison, avec sursis probatoire renforcé de deux ans.

Lors des perquisitions à son domicile le 28 mars dernier, les forces de l’ordre ont pu découvrir 21 chiens dans un hangar qui servait de chenil. En garde à vue, l’élu a avoué avoir eu des pratiques sexuelles avec deux d’entre eux. Son frère, ayant surpris ses actes, l’a dénoncé dans une lettre adressée au maire de la commune.

En comparution à la barre ce mardi 17 mai, l’individu a affirmé avoir un amour inconsidéré pour ses chiens. « Je m’occupe bien d’eux. Et je ne pratique jamais la sodomie, ils le font s’ils le désirent », dévoile-t-il. « Je pratique la zoophilie toujours avec les deux mêmes animaux. ».

« Une sexualité masturbatoire depuis son plus jeune âge »

Une expertise psychiatrique a pu démontrer chez l’homme une « sexualité masturbatoire acquise dès l’âge de 11 ans ». Et ce, au sein d’une famille qui avait un fonctionnement pathologique. Ainsi qu’une carence affective évidente. En effet, il s’avère que depuis son plus jeune âge, l’homme n’aurait eu aucun ami… Ni de relation avec une femme. Son plaisir à lui est de se faire sodomiser par ses chiens… Mais comme le demande son avocat, Me Boulet-Gercourt, s’agit-il vraiment d’atteinte sexuelle sur un animal domestique ?

Le procureur a souligné qu’il devenait important d’apporter une aide à cet homme afin de soigner sa déviance. Désormais, l’individu n’a plus le droit d’avoir d’animaux. Et ses 21 chiens ont été confiés à la SPA.

Source : La Dépêche
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0