Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

La dimension du requin préhistorique, le mégalodon, enfin révélé grâce à une étude britannique

Publié par Manon CAPELLE le 07 Sep 2020 à 20:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour la première fois, une étude britannique a publié les dimensions réelles d’un requin préhistorique, le mégalodon.

requin préhistorique mégalodon

>>> À lire aussi : Affaire Elisa Pilarski : les révélations de ce vétérinaire pourraient tout faire basculer !

Le mégalodon, un requin fossile, mesurant 16 mètres de long

Auparavant, seule la longueur du mégalodonte Otodus avait été estimée. Désormais, une équipe de l’Université de Bristol et de l’Université de Swansea a déterminé la taille du reste de son corps, y compris les ailerons aussi grands qu’un humain adulte.

Le grand requin blanc a été représenté dans le film Les dents de la mer en 1975. Ce requin est un descendant du mégalodon. Mesurant souvent plus de 6 mètres de long, les chercheurs se sont basé sur ce grand requin blanc pour mesurer son ancêtre. 

Grâce à des méthodes mathématiques et des comparaisons avec des parents vivants du mégalodon, les chercheurs ont réussi à déterminer sa taille globale. Le mégalodon vivait il y a entre 23 et 3,6 millions d’années.

>>> À lire aussi : Des parents déguisent leur bébé de 11 mois en lionceau dans un zoo, la réaction du lion va vous faire pleurer (Vidéo)

Une étude britannique révèle enfin les dimensions du mégalodon

Les résultats de l’étude suggèrent qu’un mégalodon de 16 mètres avait probablement une tête de 4,65 mètres de long. Aussi, il aurait une nageoire dorsale de 1,62 mètre de haut et une queue de 3,85 mètres de long.

Auparavant, le requin fossile était seulement comparé au grand requin blanc. Toutefois, la dernière analyse a été élargie pour inclure cinq espèces de requins actuelles. Alors, les chercheurs ont testé si les animaux vivants changeaient de proportion au cours de leur croissance. Ils ont constaté que ce n’était pas le cas.

Jack Cooper, chercheur sur l’étude, a déclaré : « Cela signifie que nous pourrions simplement prendre les courbes de croissance des cinq formes modernes et projeter la forme globale à mesure qu’elles deviennent de plus en plus grandes, jusqu’à une longueur de corps de 16 mètres. »

>>> À lire aussi : En voyant un cheval se noyer sous ses yeux, ce garçon de 13 ans a eu la meilleure réaction qui soit !

0