Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un homme arrêté avec un énorme serpent sur ses épaules dans une gare

Publié par Lou Tabarin le 13 Mai 2022 à 16:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur les pelouses de la gare d’Évry , un homme a été interpellé pour une raison totalement insolite. Il se promenait avec un serpent de 1m50 comme si de rien n’était.

Boa

Le jeudi 12 mai, les policiers de l’Essonne ont eu affaire à un animal exotique que l’on ne croise pas souvent en pleine rue. Récemment, un couple avait eu la peur de sa vie en tombant nez à nez avec un serpent de 3 mètres de long en Seine-Maritime. Cette fois-ci, c’est à Évry qu’un autre reptile a élu domicile.

Lors d’une patrouille en fin d’après-midi,  les forces de l’ordre aperçoivent un individu avec un boa autour de son cou. Une source policière indique au Parisien que l’homme âgé de 25 ans « le posait dans l’herbe à côté de lui, comme si c’était son chien » .

Si sa morsure n’est pas venimeuse, elle n’en reste pas moins dangereuse. Les germes présents dans la gueule du boa peuvent causer des infections. Le jeune homme a donc été conduit au commissariat de la ville pour être entendu.

Le serpent placé dans un zoo

Tandis que certains se contentent de chiens ou de chats, d’autres préfèrent avoir des animaux de compagnie plus originaux. En France, il est possible d’avoir un serpent chez soi. Pour cela, il faut obligatoirement disposer d’une autorisation accordée par la préfecture. Or, l’individu arrêté n’était pas en mesure de prouver son lien avec le boa.

« Il a expliqué qu’il l’avait depuis cinq ou six ans, qu’il l’avait acheté en Guadeloupe mais qu’il n’avait plus aucun papier » , explique une autre source à nos confrères. « Il a aussi dit qu’il le transportait dans un sac à dos et l’emmenait chez le vétérinaire » .

Bien qu’il soit interdit de sortir un serpent sur la voie publique pour des raisons de sécurité et de bien-être animal , le jeune homme est reparti sans poursuites. En revanche, le boa lui a été confisqué. Il passera désormais le restant de ses jours dans un zoo en Seine-et-Marne.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0