Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

« Il engraisse les chevreaux et les tue un mois plus tard » : L214 dévoile une nouvelle vidéo choc sur un élevage en Saône-et-Loire !

Publié par Jessy le 23 Juin 2023 à 7:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des projets de loi se multiplient pour garantir le bien-être animal dans les élevages. De beaux mots sur le papier, alors que la réalité est toute autre. Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur les poussins toujours broyés malgré l’interdiction, L214 dévoile une vidéo choc dans un élevage de Saône-et-Loire.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Il s’en prend aux chiens de ses voisins avec des saucisses piégées (vidéo)

La suite après cette publicité

L214 dévoile une nouvelle vidéo choc dans un élevage de chevreaux !

Le bien-être animal est-il réellement la priorité du gouvernement et des entreprises ? L214 est à l’affût des élevages qui ne respectent pas les règles mises en place par l’Union européenne et la France sur le sujet.

Et cette fois, c’est un élevage en Saône-et-Loire qui est visé par un reportage de l’association. Alors que la SPA a opté pour une nouvelle campagne de sensibilisation hilarante contre l’abandon, L214 choque une nouvelle fois avec des images… Bien réelles.

La suite après cette publicité

Dans un élevage de Saône-et-Loire travaillant pour le groupe LDC, connu pour les marques Maître Coq, Marie ou encore Le Gaulois, les chevreaux vivent un enfer. Enfermés dans des boxes dès leur naissance, entassés et sans avoir accès à la lumière du jour, L214 dénonce une maltraitance animale flagrante. Les images parlent d’ailleurs d’elles-mêmes. Dans les boxes, certains chevreaux agonisent et sont laissés pour mort.

À lire aussi : Un bateau se fait attaquer par des orques

L214
Crédit : L214
La suite après cette publicité

« Il engraisse les chevreaux et les tue un mois plus tard »

Sur son site Internet, L214 montre des images insoutenables. Les chevreaux agonisent au sol, ne connaissant pas l’air extérieur. « Il [le groupe LDC] engraisse aussi des chevreaux âgés de quelques jours et les tue un mois plus tard » indique l’association. Dès leur plus jeune âge, les chevreaux sont donc entassés et engraissés pour partir à l’abattoir le plus rapidement possible. Et lorsqu’ils meurent avant l’heure, les cadavres sont « lancés par-dessus les boxes avant de remplir les poubelles de l’élevage » . L214 dénonce donc une nouvelle fois la maltraitance animale et épingle le groupe LDC.

L’association n’hésite pas à utiliser des termes forts, mais qui ont pourtant du sens. Selon elle, LDC considère les animaux comme « des objets » . Le groupe LDC n’a pour le moment pas réagi à la vidéo de L214. En mars 2023, des images d’un élevage de chiots ont fuité, montrant les conditions de vie des canins. L’élevage de Saône-et-Loire n’est donc pas le seul à fermer les yeux sur le bien-être animal.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Découvrez Sean, ce chat qui s’arrache les poils à cause du stress et qui recherche sa famille pour la vie

Source : L214

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.