Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

La vérité sur la photo de cette chauve souris géante dévoilée… et c’est pire que ce qu’on croyait ! (vidéo)

Publié par Claire JONNIER le 08 Juil 2020 à 11:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà qui fait froid dans le dos ! Et pourtant, il s’agit d’une photo qui est bien réelle ! En effet, le cliché de cette chauve-souris a été pris aux Philippines et il s’agit d’une espèce rare autrement appelée renard volant géant. Avec une envergure qui peut atteindre jusqu’à 1,50 m, c’est un spécimen qui fait froid dans le dos mais pourtant, qui est inoffensif. Découvrez plutôt en vidéo :

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Un chasseur choque les internautes en partageant les photos d’une grenouille géante qu’il a tuée

Une chauve-souris bien réelle !

La suite après cette publicité

Lorsqu’on découvre la photo de cette chauve-souris, le premier réflexe est de se dire qu’il s’agit d’un trucage. Et pourtant… Contrairement à ce qu’on pourrait croire, elle est bien réelle et n’a subi aucune modification. C’est un cliché qui a été pris aux Philippines, un endroit connu pour la présence du renard volant géant.

Toutefois, on pourra noter que la perspective fait en sorte que l’on pourrait croire qu’il s’agit d’un animal à taille humaine. En réalité, c’est une espèce qui pourra atteindre jusqu’à 1,50 m d’envergure et mesurer jusqu’à 50 cm. Elle paraît donc beaucoup moins grande sur le papier que sur le cliché mais reste tout de même assez impressionnante !

 

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Cet écureuil aux couleurs envoutantes ne va pas vous laisser de marbre (Vidéo)

Une espèce inoffensive

Si la taille de cette chauve-souris peut effrayer, il faut savoir que le renard volant des Philippines est frugivore. Ainsi, il se nourrit majoritairement de figues et de fruits qu’il chasse de préférence la nuit. D’ailleurs, il pourra parcourir jusqu’à 40 km sans problème.

La suite après cette publicité

Au niveau de ses ailes, il faut savoir qu’elles leur permettent de se rafraîchir en été en battant naturellement ou alors, de se couvrir en hiver pour conserver la chaleur. Quant à leurs griffes, elles sont particulièrement acérées pour pouvoir déchiqueter l’écorce des arbres. Alors effectivement, on n’aimerait pas forcément tomber sur elle en pleine nuit mais il faut savoir qu’aujourd’hui, c’est une espèce menacée d’extinction et particulièrement rare et protégée.

>>À lire aussi : Comment différencier une biche d’un chevreuil ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.