Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Zoo de Beauval : Aïe, le panda star disparaît !

Publié par Déborah Attias le 25 Juil 2023 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous avez prévu ‘d’’aller au Zoo de Beauval, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise. En effet, notre ami panda tire sa révérence.

La suite après cette publicité

Déjà six ans au Zoo de Beauval !

Quelques mois après le démarrage du premier quinquennat d’Emmanuel Macron, les journalistes se pressent au zoo de Beauval. En effet, officié par Brigitte Macron en personne, le baptême de cet adorable panda défraie la chronique.

La suite après cette vidéo

Évidemment, en le voyant, on ne peut s’empêcher de fredonner le refrain du tube des années 80 de Chantal Goya. Dès lors, les touristes du monde entier font une halte au Zoo de Beauval pour tenter de l’apercevoir. D’ailleurs, ceux qui ont la chance de faire sa connaissance ne sont pas près de se remettre de cette expérience. De l’avis de sa soigneuse sur place, ce panda est « trop mignon » et « plein de facéties »

La suite après cette publicité

Sauf que l’ambassadeur de Chine levant ne l’entend pas de cette oreille. Lors de sa récente visite diplomatique en France, et donc au Zoo de Beauval, il déclare à nos confrères médusés. « Il a déjà six ans cette année, il doit partir pour la Chine. Mais ne soyez pas tristes, nous en avons encore quatre et j’espère que peut-être dans un an, deux ou trois ans, il y aura [davantage] de nouveaux pandas. » On croise les doigts en tout cas !

La suite après cette publicité

Récemment dévoilées dans la presse et sur les réseaux sociaux, les coulisses du transfert du panda font trembler toutes les associations de défense des animaux. Après des retards de nature administrative, des spécialistes devaient initialement le transporter à l’aéroport de Francfort. Finalement, décision est prise de rebrousser chemin et d’aller à Roissy. À quelques heures du chassé-croisé des vacances, la direction du Zoo de Beauval grince des dents et redoute le pire pour sa vedette !

Un constat fracassant

Qu’on se rassure, tout d’abord, le panda est « escorté par la gendarmerie nationale, dans un camion climatisé [et à l’intérieur] d’une grande caisse de transport. » Ensuite, un éleveur du Zoo de Beauval raconte que depuis quelques mois, l’équipe a pris soin d’habituer l’ourson à s’y rendre. Un peu comme une seconde maison, en somme !

La suite après cette publicité

D’ailleurs, un vétérinaire du zoo de Beauval et la soigneuse officielle du panda vont faire le déplacement jusqu’à la Chine. Forcément émue, cette dernière déclare aux curieux. « J’ai vu ses parents arriver, je me suis occupé [d’eux], j’ai participé à la reproduction, à la naissance de Yuan Meng et maintenant je vais le ramener en Chine. Donc voilà, je boucle la boucle. » Si elle devait résumer ce périple, elle dirait. « Je suis triste, mais contente de pouvoir faire tout ça avec lui et l’accompagner jusqu’à là-bas. »

Une fois là-bas, les membres du Centre de recherche et de reproduction du panda géant de Chengdu prennent la révèle. L’objectif est de le faire rentrer en contact « avec une femelle qui n’a aucun lien de parenté avec lui. Parce que ce qui importe le plus, c’est la conservation de l’espèce [ainsi que] la diversité génétique. » Affaire à suivre…Promis, dès qu’on en sait plus, on vous tient au courant rapidement !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.