Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

APL : cette bonne nouvelle qui vient juste d’être annoncée

Publié par Mia le 22 Juil 2022 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Que de bonnes nouvelles en ce moment pour le pouvoir d’achat. Il faut dire qu’avec l’inflation, nous avions bien besoin d’augmentations dans nos revenus. Après avoir reçu vos remboursements d’impôts 2022, peut-être verrez-vous également vos APL en hausse ? En effet, d’après les organismes fiscaux et la CAF, les Aides Personnalisées au Logement vont augmenter dans très peu de temps.

augmentation apl caf

Projet de loi sur le pouvoir d’achat : Les APL vont augmenter

Après le SMIC qui augmente, c’est au tour des APL. Bonne nouvelle pour tous les bénéficiaires de cette aide au logement. Versée tous les mois directement sur le compte bancaire, cette allocation va bientôt augmenter en votre faveur. Il s’agit là d’une mesure qui sera mise en place dans le cadre du nouveau projet sur le pouvoir d’achat. Un texte de loi en cours de discussion à l’Assemblée nationale. Selon ce projet, l’APL pourrait éventuellement finir par couvrir les augmentations de loyers dus à l’inflation.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Cette mesure prévoit ainsi le plafonnement de l’augmentation des loyers. Et cela, pendant un an. Le tout suivi d’une revalorisation anticipée des APL. La mesure a d’ailleurs été validée ce jeudi par les députés de l’Assemblée nationale. Elle sera donc bien effective lors de l’entrée en vigueur de la loi. 198 voix ont voté pour contre 71 voix opposées. D’après cette mesure, le plafonnement de la hausse des loyers s’établira sur un pourcentage de 3,5 % pendant une année. La revalorisation des APL est, elle aussi, fixée à 3,5 %. Notez également que cela signifie que les APL versées à partir du 1er juillet 2022 seront révisées par anticipation.

De nombreux députés en désaccord avec le texte de loi

Avec l’allocation pour la rentrée scolaire, cela pourra donc augmenter les revenus des plus modestes. Néanmoins, selon certains députés, cette mesure rencontre des obstacles. « Le projet de loi n’est pas seulement insuffisant mais dangereux » , a notamment indiqué Adrien Quatennens (LFI). Selon lui, cette mesure est bien en ce qui concerne la revalorisation des APL. Mais, pour lui, le plafonnement de l’augmentation des loyers à 3,5 % inciterait les propriétaires à aller plus vite jusqu’à ce plafond.

Par ailleurs, certains membres de l’Assemblée estiment cette revalorisation des APL insuffisante. Et ce, compte tenu de la situation économique. C’est le cas de Nicolas Meizonnet (RN) qui a voté contre la loi.

0