Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Arnaque à l’horodateur : la police tire la sonnette d’alarme !

Publié par Justine le 29 Juil 2020 à 19:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les arnaques pullulent dans différents secteurs, restez sur vos gardes ! Désormais, les escrocs agissent sur les parkings et mettent en place une arnaque à l’horodateur bien rodée. Découvrez comment ne pas tomber dans le panneau.

Éviter l'arnaque à l'horodateur

>>> À lire aussi : Très mauvaise nouvelle si vous utilisez le paiement sans contact !

Arnaque à l’horodateur : une pratique qui fait de nombreuses victimes

L’arnaque à l’horodateur fait des victimes dans de nombreux départements français. Actuellement, des escrocs sévissent à Strasbourg, Draguignan ou Cherbourg. Leur technique est extrêmement bien rodée au point qu’il est difficile de refuser leur demande. Pourtant, il est impératif de refuser cette demande soit disant innocente.

La Police Nationale 67 a dénoncé cette pratique sur Twitter : « Les enquêteurs étaient à leurs trousses depuis deux ans. Deux pickpockets itinérants, œuvrant partout en Europe, chevronnés et particulièrement habiles, pris en flagrant délit par les policiers de la cellule « vols à la tire » de Strasbourg. Préjudice estimé à 120 000 € ».

>>> À lire aussi : Arnaque aux meubles : cette nouvelle escroquerie qui inquiète !

Comment éviter une arnaque à l’horodateur ?

En quoi consiste cette arnaque à l’horodateur ? Un présumé automobiliste repère sa proie vulnérable si possible et commence à mettre en place son piège. Il vient ensuite à votre rencontre devant l’horodateur et vous demande gentiment de payer sa place de stationnement en échange d’un billet. En effet, les horodateurs n’acceptent que les cartes bancaires et la monnaie.

La victime paye la place de parking avec sa carte bancaire, mais une fois la transaction réalisée, l’escroc explique le paiement n’a pas abouti. Lors du second essai, il détourne l’attention de sa victime et lui vole sa carte bancaire (après avoir mémorisé le code secret) ou un objet de valeur tel qu’une montre.

Les autorités rappellent la nécessité de toujours cacher le clavier lors de la composition du code secret. Si vous avez été victime de cette arnaque, munissez-vous du numéro présent sur votre carte bancaire pour faire opposition le plus rapidement possible. Alertez également la police et informez les agents de l’endroit du vol et le profil du suspect.

>>> À lire aussi : Arnaque aux masques : soyez très vigilants !

0