Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Coronavirus : cette aide de 1500 euros est désormais disponible… êtes-vous concerné ?

Publié par Romane TARDY le 23 Juil 2020 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une aide financière allant jusqu’à 1500 euros pour le mois de juin a été décrétée pour les indépendants, les micro-entrepreneurs, les artisans, les libéraux… Voilà comment procéder à la demande.

A lire aussi : Tickets à gratter, loteries, jeux de hasard : La bonne nouvelle que vous ne soupçonniez pas !

Une aide financière pour les TPE pour le mois de juin !

Le décret publié le 17 juillet 2020 au Journal officiel confirme la mise en place d’une aide allant jusqu’à 1500 euros pour juin suite aux conséquences économiques de l’épidémie du Covid-19. Vous pouvez dès à présent effectuer votre demande. Ce fonds de solidarité mis en place par l’Etat vise à soutenir les très petites entreprises (TPE). Cette aide concerne donc les commerçants, les professions libérales, les artisans, les micro-entrepreneurs… Elle est aussi pour tout autres agents économiques dont le nombre de salariés est inférieur à 10 personnes et le chiffre d’affaires annuel est en dessous du million d’euros. Par ailleurs, le bénéfice annuel imposable doit être inférieur à 60 000 euros. Votre statut peut être celui de société, d’entrepreneur individuel autant que d’association. Peu importe également votre régime fiscal et social.

Remplir un formulaire

Pour recevoir cette aide, il faut avoir rencontré une interdiction d’accueil du public. Sinon, il est nécessaire d’avoir perdu plus de 50% de son chiffre d’affaires à la période concernée. Pour l’obtenir, il faut en faire la demande en remplissant un formulaire dans votre espace contribuable personnel et non celui de votre entreprise. Le virement est ensuite effectué rapidement (sous 3 jours). Cette aide s’ajoute aux autres mesures de soutien tel le report des charges fiscales, le chômage partiel, le report de factures…

Une aide supplémentaire est possible pour les entreprises en grande difficulté. Elle peut aller jusqu’à 5000 euros pour celles qui ont bénéficier de la première à 1500 euros. Il faut alors s’informer auprès de la région pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

A lire aussi : Argent : cette application révolutionnaire vous aide à épargner de façon totalement incroyable !

0