Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

On lui paye 286 fois son salaire, il disparait

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 03 Juil 2022 à 13:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un évènement que beaucoup, mais vraiment beaucoup de monde aimerait subir dans sa vie professionnelle. Un employé chilien a vu sa fiche de paye gonfler sans raison. En effet, il a tout simplement été payé 286 fois de plus en une seule fois. Une situation inédite qui l’a mené à inévitablement démissionner de son job mais surtout de disparaitre du jour au lendemain.

sacré salaire

Le salaire de rêve

Cette histoire se déroule au Chili. Dans une entreprise de charcuterie,  Consorcio Industrial de Alimentos (Cial), la fin du mois approche et les salaires commencent à être distribués. C’est alors qu’un des employés a eu une fiche de paie pour la moins importante en ce milieu d’année. En effet, au bas de la feuille, il s’attendait à voir le montant classique de 500 000 pesos (environ 520 €) apparaitre. Mais il a pu voir un tout autre chiffre.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

En effet, c’est un montant de 165 398 851 pesos chiliens (environ 170 000 €) qui était inscrit sur son compte et sa fiche. Surpris et surement très heureux, il est tout de même allé voir son manager pour savoir ce qui s’était passé. Après vérification, ce dernier lui a confirmé ce qu’il pensait. Il y a eu une erreur dans le calcul et a été payé l’équivalent de 286 mois en une seule fois. Cela correspondait à près de 24 années de travail. Son manager lui a demandé de rendre l’argent, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

 

Un sacré magot et une fugue

A la suite de cette demande, l’employé a assuré qu’il allait se rendre à la banque et rendre cette somme colossale. Mais cette promesse n’a duré que quelques heures seulement. Après plusieurs jours, l’entreprise a constaté que la banque n’avait pas acté de remboursement correspondant à la somme des salaires. La comptabilité de Cial a tenté de joindre l’employé par téléphone, sans succès. La société a réussi à avoir l’employé qui a expliqué une panne de réveil et qu’il allait aller le jour même à la banque. Mais une fois encore, c’était une feinte.

Quelques jours plus tard, une lettre de démission a été retrouvée sur son bureau. Il n’a pas donné de nouvelles à sa direction ou encore à ses collègues. Il s’est littéralement volatilisé. L’entreprise n’a pas eu d’autre choix que de le poursuivre en justice pour détournement afin despérer récupérer les 170 000 €.

0