Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Cet artisan profite du confinement pour majorer ses factures… de 100% !

Publié par Salomee le 24 Mar 2020 à 11:00

Un électricien est intervenu pour une coupure de courant dans un logement vers Béziers. Après avoir payé la somme demandée par le professionnel, le propriétaire du logement reçoit la facture et remarque que la somme due avait été majorée de 100%, à cause des mesures de confinement. Depuis, cette facture affole la toile. LCI a réussi à contacter l’artisan, qui a fourni une explication. Découvrez la facture virale dans la vidéo ci-dessous :

À lire aussi: Masques et gels pas chers : ces publicités scandaleuses qui fleurissent sur Facebook ! Attention aux arnaques !

Les internautes s’indignent de cette facture majorée

La locataire, habitant un appartement à Béziers, appelle en urgence un électricien, dans la nuit. Le courant avait sauté dans son logement. Sur place, le professionnel constate que la coupure de courant provient d’une prise défectueuse, qu’il sécurise. Sans pour autant la changer, il demande un paiement de 672 euros. 

Le propriétaire, Patrick, paie directement la prestation en ligne. C’est le lendemain qu’il reçoit la facture et qu’il constate que le montant normal de l’intervention équivaut à 336 mais que l’électricien l’a majorée de 100%. Il est outré et partage son indignation sur le net.

La réponse de l’artisan !

Contacté par LCI, l’artisan affirme que cette majoration est justifiée car « nous sommes en période de confinement et la ville de Béziers est sous couvre-feu depuis samedi. J’ai dû prendre des précautions particulières car, en contact avec les clients, je peux attraper moi aussi le coronavirus et le transmettre à ma famille. Tous les artisans sont exposés. Je prends des risques pour aller travailler. » 

De plus, le professionnel est harcelé par les internautes et subit les conséquences dommageables de son acte. Il a donc déposé plainte.

Pourtant, la Chambre des métiers et de l’artisanat rappelle bien qu’une telle majoration pour cause de confinement est impossible, surtout lorsqu’elle est prise arbitralement. En effet, la majoration doit correspondre à un coût, à des frais dus à l’achat de protections indispensables pour se protéger du virus. 

La chambre précise que « cela ne reflète pas du tout l’esprit actuel des artisans de l’Hérault. Le prix de la baguette n’a pas augmenté à cause des nouvelles règles ! Cela doit être identique pour les autres métiers » . 

Dans un tel contexte sanitaire, certains débordements peuvent avoir lieu. Des deux côtés, cette histoire aurait pu se régler sans scandale. Il est important de garder son sang froid. 

Source: LCI.

À lire aussi: Confinement : cette arnaque sur les attestations sur l’honneur peut être fatale !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.